dimanche 15 octobre 2017

Le Petit bossu de Sabine du FAY et SĂ©bastien MOURRAIN


đź‘łđź‘łđź‘łđź‘ł

 Le Petit bossu

(d'après un conte des Mille et une nuits)

Sabine du FAY

SĂ©bastien MOURRAIN

Seuil Jeunesse

mars 2012



L'Histoire 


InvitĂ© Ă  dĂ®ner chez le tailleur, le petit bossu meurt Ă©tranglĂ© par une arĂŞte de poisson. Son hĂ´te paniquĂ© dĂ©pose le corps chez le mĂ©decin juif, qui Ă  son tour croit l’avoir tuĂ©. Le pauvre bossu passe ainsi de main en main, jusqu’Ă  ce qu’un coupable soit dĂ©signĂ©

Mon avis

 

Le contexte

J'ai lu il y a quelques mois les Mille et une nuits et ce conte en particulier m'avait marquĂ©. Je le retrouves ici sous forme d'album lors du challenge "Once upon a book", "un mois, un genre". 

Les auteurs 

 Sabine du FAY est une autrice de contes adaptĂ©s du patrimoine mondial mais aussi une romancière. Voici trois titres tentants, Ă  dĂ©couvrir : 




SĂ©bastien MOURRAIN est principalement illustrateur jeunesse et voici quatre ouvrages de sa main en collaboration avec des auteurs jeunesse que j'aimerai lire.


L'objet-livre

Le grand format de l'album est très apprĂ©ciable pour une lecture Ă  plusieurs. 

Une structure d'album soignĂ© et bien pensĂ©e : 
 1.  J'adore le dĂ©cor oriental des double-pages d'ouverture et de fermeture de l'album qui crĂ©e comme un Ă©crin Ă  l'histoire. 


 2.  Chaque double-page Ă©nonce une pĂ©ripĂ©tie dans l'intrigue avec une amorce mise en valeur qui relance et dynamise le rĂ©cit.  

3.  Chaque double-page (une pleine page d'illustration et un texte court aĂ©rĂ© et fluide accompagnĂ© d'une image dĂ©tail du rĂ©cit) rythme l'histoire et participe Ă  l'Ă©quilibre et la cohĂ©rence de l'ensemble de l'album.

 Le contenu

J'avais apprécié le fait que ce conte soit un miroir, un récit parallèle à celui de Shéhérazade qui enchâsse plusieurs contes de sagesse.
Une personne va ĂŞtre condamnĂ©e Ă  mort et son exĂ©cution est  interrompue et suspendue par le rĂ©cit d'une autre personne et ainsi de suite et l'acte de mort est remis Ă  plus tard par la parole, tout comme le destin de ShĂ©hĂ©razade est diffĂ©rĂ© dans le temps grâce Ă  ses mots, Ă  ses histoires. 
 "Le verbe est action". Ce fil conducteur qui tisse les histoires entre elles dans le recueil de contes est fascinant.
Cette mise en abîme est magnifique plus spécifiquement dans ce récit.

La culpabilitĂ© est mise Ă  l'honneur dans ce rĂ©cit. C'est un thĂ©matique rĂ©currente dans les contes ou le choix du mensonge conduit souvent Ă  un sort funeste. 
L'honnĂŞtetĂ© est finalement rĂ©compensĂ©e alors que sous le joug tyrannique du sultan "on leur coupe la tĂŞte !" pour son bon vouloir sans autre forme de procès, c'est la loi du plus fort.  La fin inattendue crĂ©e le retournement de situation mais l'oppression a Ă©tĂ© dĂ©noncĂ©e, l'injustice du sultan Ă©galement. La situation est sauvĂ©e par "un vieil homme " = la sagesse.
 
C'est drĂ´le, et c'est l'atout de ce conte. MalgrĂ© le tragique de la situation, il y a beaucoup d'humour dans les quiproquos qui se succèdent et aussi dans  la rĂ©pĂ©tition des actions. en effet, la rĂ©pĂ©tition rend absurde la situation et donc fait rire


Les illustrations mettent en valeur les regards des personnages et part ce biais leurs Ă©motions.  


Par ailleurs, elles rendent ce conte oriental accessible Ă  un plus grand nombre et dĂ©livre son message de sagesse. 


De plus, les illustrations participent au comique de l'histoire. Les personnages sont disproportionnés (des pieds minuscules, des turbans énormes).

Pour finir...

J'aime beaucoup cette version de ce rĂ©cit qui permet une initiation aux contes des Mille et une nuits. Le choix de ce conte en particulier est très judicieux et reprĂ©sentatif du contenu du recueil. Cette collection "au berceau du monde" permet de dĂ©poussiĂ©rer des contes anciens et c'est mĂ©ritant. 

Je vous invite donc à découvrir ce conte oriental, drôle et sage à la fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...