mercredi 27 janvier 2021

La Chasse aux cristaux, tome 1 : l'anneau du naufragé


💠💎💍👑 🦀

La Chasse aux cristaux, tome 1 : l'anneau du naufragé

Alicia Alvarez

Crin de Chimère

novembre 2020

508 p. 

La petite histoire

Chase est un voleur, mais ce soir son cambriolage va mal tourner. Il dérobe un anneau et s'en suit une course-poursuite dans la ville qui le conduit lui et sa moto droit dans le mur. Il se réveille alors sur une plage avec en bruit de fond les vagues et les jérémiades d'un crabe. Il va alors se retrouver emporté dans une chasse aux joyaux effrénée à la rencontre de personnages et créatures toutes plus sidérantes les unes que les autres mais sans jamais perdre son flegme caractéristique.

Le contexte de lecture

Je remercie les éditions Crin de Chimère pour l'envoi de ce service presse. Cette lecture de début d'année apporte évasion et sourire. 

 Ce que je retiens de ce premier tome...

Un petit aparté sur la couverture pour commencer : encore une illustration signée Tiphs, dont la maîtrise des portraits n'est plus à démontrer.  J'adore retrouver en première ligne Rusty le crabe. 

L'univers

Nous nous trouvons dans un monde parallèle à la Terre avec ses codes, ses créatures et ses civilisations, des paysages très différents aussi. On passe d'un Londres actuel à un monde de fantasy où des familles se battent au sens propre pour le pouvoir à travers un jeu cruel : une chasse aux joyaux (12 en tout) pour récupérer la couronne et régner jusqu'à la prochaine chasse. Il y a un côté Hunger Games mélangé au Choc des Titans : c'est un mix de modernité et de mythologie assez astucieux. 

Les personnages

Chase est un personnage qui d’emblée nous est présenté sans complaisance : c'est un voleur, il n'est pas scrupuleux. J'admire son adaptabilité à un monde qui est foncièrement éloigné du sien. Son côté roublard et en dehors des règles explique sans doute sa facilité à se fondre dans un nouveau rôle. Introduire des animaux qui parlent dans ce récit amène fantaisie et sourire. Une galerie de personnages va alors graviter autour de Chase et cela va permettre d'en apprendre un peu plus sur les rouages et complots de ce monde où tout est permis. Les liens du sang n'exclut pas la traitrise, C'est sans pitié et souvent sanglant. Il m'a manqué de l'empathie pour les personnages secondaires, de l'émotion.

Le rythme et la fluidité

Le petit bémol c'est cette multiplicité des personnages, des environnements qui nous est proposé. Je trouve que l'alternance des points de vue et ce foisonnement en font une difficulté pour le public visé : c'est dense (500 pages sans trop de respiration). Pourtant les répliques et certaines situations apportent de la légèreté et de l'humour très bienvenus.

Le style et la plume

Alicia Alvarez propose un récit trépident, pas de temps mort. On est comme le héros balloté dans tous les sens, pris dans la dynamique de l'histoire sans trop savoir où tout cela va nous mener. L'action est primordiale donc. 

J'ai noté quelques maladresses ou raccourcis surtout dans la première partie mais par la suite c'est plus fluide. 

Les péripéties s'accompagnent d'un ton léger qui font l'originalité de cette plume. C'est dense et pourtant vif. Les termes sont contradictoires mais c'est difficile à définir. C'est foisonnant, fantaisiste mais sans perdre le fil et le ton est toujours jovial et pétillant.

Un pitch de départ très alléchant et une chasse au pouvoir trépidente dans des paysages riches, variés avec une pointe d'humour et des personnages affûtés tantôt bienveillants tantôt terrifiants. Un bon premier tome.


mardi 12 janvier 2021

#PLIB2021 Les Aînés

 

 🐉🖤🖤🖤🖤🖤🐲

Les Aînés, tome 1 : Les cycles corrompus

Serenya Howell

Plume Blanche

mars 2020

612 p.

#ISBN9791094786680 

#PLIB2021 

 Le contexte de lecture

Relecture dans le cadre de la sélection des 26 de le plib 2021 et d'une lecture commune. 



La petite histoire

 Assister à la naissance d'un dragon : quelle aubaine ! Mais Denorh déchante vite quand il est choisi par le dragon naissant qui n'est autre que Asroth, Mort, le dragon maudit. S'enchaîne alors un maelstrom d'émotions et de péripéties pour les deux compagnons liés (malgré eux ?). Aymeric, l'ami de Denorh, l'éternel aspirant restera loyal jusqu'au bout et connaîtra lui aussi un destin extraordinaire.

Mon avis 

 7 royaumes, 8 dragons une guerre fratricide, un lien humain-dragon. de l'action, des émotions, des personnages inoubliables et un univers à couper le souffle. Une immersion dès les premières pages, une écriture maîtrisée et une tension tout du long pour un plaisir de lecture intense. Un fantasy réussi !

L'univers
Trois cycles qui permettent de découvrir l'imagination débordante de l'autrice et la richesse du monde qu'elle a créé.
Les deux premiers cycles se répondent suivant deux aspirants Denorh dans un premier temps qui va devenir le maître de Asroth, le dragon de la Mort, le dragon maudit par ses frères et soeurs puis Aymeric, son ami qui va connaître un destin tout aussi extraordinaire. le dernier cycle permet de comprendre la genèse de cet univers et la naissance des dragons et leurs interactions répondant à des questions soulevées dans les cycles lus antérieurement. 

Les personnages
Serenya Howell crée des personnages très attachants et dont on suit le parcours avec émotions et empathie. le personnage le plus charismatique est sans conteste Asroth, le dragon ténébreux rejeté par tous. L'amitié très forte qui lie Aymeric et Denorh est éprouvée tout du long mais ne perd rien de son authenticité. La relation Asroth et Denorh est en perpétuelle évolution et joue avec nos émotions pour devenir fusionnelle et exceptionnelle. 

La plume
L'autrice opte pour une écriture au passé, qui demande une petite adaptation avant une immersion délicieuse. Elle alterne chapitres courts et chroniques de maître dosant savamment l'action du récit et les informations nécessaires à la compréhension de cet univers inédit. L'alternance des points de vue lors du changement de cycle apporte un éclairage complet sur les intentions de chacun.
La suite des aventures d'Asroth devrait nous plonger dans le passé de ce dernier avec la fameuse Talya la furie évoquée mainte fois dans ce premier opus. Un nouveau personnage intrigant que j'ai hâte de découvrir, tout en ambiguïté.


Une pépite fantasy à ne pas rater !

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...