mercredi 1 novembre 2017

Les Larmes de l'araignée de Pascaline NOLOT


💀💀💀

Les Larmes de l'araignée

Pascaline NOLOT

Chatons hantés

Le chat noir

mars 2017

136 p.


L'Histoire


Prudenge, ville morose dont tout le monde a oublié le nom et la gloire, jadis cité de la dentelle noire, bordée par une mer couleur de nuit, fouettée par un vent à vous glacer les sangs.
ÉloĂŻse, l’apprentie funambule, y fait escale avec la petite troupe itinĂ©rante du Cirque d’Opale. Sur place, elle fait la connaissance du jeune Lucas et de son petit frère Gabin, qui se mure dans le silence depuis la mort de leur mère, et dont la seule amie est une mystĂ©rieuse araignĂ©e.
Ensemble, ils se retrouvent piĂ©gĂ©s dans l’usine de dentelle dĂ©saffectĂ©e devenue le repaire de la redoutable ArachnĂ©. Les trois enfants parviendront-ils Ă  s’Ă©chapper de son antre et Ă  contrecarrer ses funestes projets ?



Mon avis


Lecture dans le cadre du Pumpkin Autumn challenge et du challenge  SFFF.  Une lecture halloweenesque que j'ai apprĂ©ciĂ© de lire lors de cette pĂ©riode.

 J'ai portĂ© mon choix sur ce livre car je voulais dĂ©couvrir la collection chatons hantĂ©s dont j'avais beaucoup aimĂ© Effroyable Porcelaine de Vincent Tassy
Les couvertures sont superbes  (la silhouette de crâne reprise Ă  chaque fois et un motif gothique dans les angles ) et celle-ci ne dĂ©roge pas Ă  la règle. Je ne reviens pas sur le travail talentueux de l'illustratrice Mina M. dont je vante les mĂ©rites sur la chronique d'Effroyable porcelaine.  



Le soin apportĂ© Ă  cette collection s'en ressent jusque dans les moindres dĂ©tails typographiques et du paratexte. 
Travail  du titre de chapitre : Ă©criture Tim Burtonesque, ajout d'une lettrine toile d'araignĂ©e et au niveau de la pagination ajout d'une petite araignĂ©e.  




Un univers tout de gris, où Eloïse est un personnage solaire. Lucas et Gabin malgré leur sympathie sont ternes face à cette étoile qui éblouie. Cependant, je trouve dommage que l'ambiance sinistre de la ville de Pudenge ne soit pas plus développée. J'aurai voulu voir l'atmosphère plus souvent décrite comme dans ce passage :

"Le ciel anthracite s'Ă©tendait en une immense toile au-dessus des toits de Prudenge. 
Prise dans ses filets gris, la ville s'Ă©veillait. "


J'aime beaucoup l'animal de compagnie original :  PĂ©nĂ©lope, l'araignĂ©e argentĂ©e. La rĂ©fĂ©rence Ă  PĂ©nĂ©lope, la femme d'Ulysse qui tisse et dĂ©tisse inlassablement sa "toile".
On retrouve un personnage mythologique avec l'être hybride Arachné buste et tête de femme et corps d'araignée. Elle montre de l'humanité et de la tristesse ce qui explique le choix de ce titre.

Le rĂ©cit est trop court pour que l'on s'attache vraiment aux personnages. Je n'ai pas eu une rĂ©elle empathie pour le trio. C'est trop Ă©bauchĂ©. 

Une lecture agréable, facile à lire, un bémol pour l'exposé sur les araignées que je trouve maladroit, trop didactique. Ce n'est pas transcendant et je m'attendais à plus de frissons, de suspense. Je reste sur ma faim.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...