lundi 19 février 2018

Les Délices de Tokyo


❤❤❤❤💗

Les Délices de Tokyo

Durian SUKEGAMA
Le livre de Poche
septembre 2017
221 p.


Nous nous retrouvons devant la devanture  d'un vendeur de Dorayaki, Sentarô. C'est le printemps et il a mis une annonce sur la porte, il recherche un assistant pour l'aider à la confection de pâtisserie. Une vieille femme Tokue Yoshii se présente mais Sentarô hésite à employer une personne âgée mais elle va le convaincre avec sa pâte de haricots confits. Ce drôle de duo va partager un moment de transmission et une amitié particulière. Mais les vieux démons vont surgir et empêcher cette belle harmonie...

 

 "S'il ne prenait pas la relève maintenant, le savoir-faire du Tokue disparaîtrait de ce monde. Et ce savoir-faire, c'était aussi la trace de l'existence d'une femme nommée Tokue Yoshii."

 

Le contexte de lecture

J'ai découvert les délices de Tokyo grâce à ma participation au Book Club du mois de février et ce livre était dans ma PAL depuis le mois de novembre. 

  "Sans le regard que j'étais, toutes les choses que je voyais disparaîtraient. C'était tout simple.
Et si ni moi ni les humains n'existions, qu'en serait-il ? Pas seulement les humains, si le monde était privé de tous les êtres doués d'émotion, qu'en serait-il ?
Ce monde quasiment infini disparaîtrait entièrement."

 L'auteur

L'auteur vient de publier un nouveau livre : Le rêve de Ryôsuke qui propose une nouvelle aventure culinaire à la découverte d'un berger fromager et ses chèvres. 

 

  "La nuit, il suffit de tendre l'oreille au murmure des étoiles pour sentir le cours de l'éternité."

 

L'intrigue et les thèmes abordés

 C'est une histoire contemporaine sur le mal de vivre de deux personnages qui vont s'aider mutuellement,  se découvrir et avancer. L'atmosphère de ce roman est pourtant bien que réaliste teintée d'onirisme. Le rêve, qui permet de lâcher prise amène les personnages à agir et progresser. J'aime la présence silencieuse tout au long du roman du cerisier qui annonce le temps qui passe les saisons, véritable être vivant et personnage à part entière de cette histoire. 

" J'ai beau vivre en me croyant innocente, il m'arrive d'être broyée par l'incompréhension des gens."

Ce roman se lit d'une traite et permet de découvrir un pan de l'histoire japonaise et surtout la mise à l'écart des lépreux jusqu'à récemment. Une vie recluse bien représentée dans ce roman. La réclusion peut être physique mais également psychologique et c'est une thématique qui court tout au long du récit. 

 "S'il avait affiché une offre d'emploi en devanture, ce n'était pas parce qu'il avait trop de travail. C'était parce qu'il avait beau adresser la paroles aux dorayaki, ils ne lui répondaient pas. Bref, Sentarô cherchait une présence."

Les personnages

 Sentarô est un repris de justice en reconversion mais qui n'arrive pas à donner un sens à sa vie, rongé par la culpabilité et un manque de confiance flagrant. Même si de prime abord il n'a rien de bien sympathique, il montre une certaine sensibilité et une fragilité touchantes. 

 "Regarder uniquement la réalité donnait envie de mourir."

 Tokue est une vieille femme déterminée, à la joie de vivre débordante. Son passé qui va être révélé petit à petit va nous dévoiler la discrimination injuste subie parles lépreux mis au ban de la société. Ce fait peu glorieux de la société japonaise révèle un certaine peur vis-à-vis des personnes malades voire un racisme. 

  "Dans la vie aussi, il y a des changements de saison."

Mon ressenti

 J'ai particulièrement aimé l'écriture simple et l'évocation des émotions et sensations que suscite la cuisine des haricots sucrés. La fin empreinte de poésie et d'émotions m'a laissé une impression de mélancolie joyeuse, une contradiction de sentiments longtemps après avoir refermé le livre. 

  "De la pâte de haricots confits encore tiède entre deux petits pancakes joufflus fraîchement cuits. Pour les amateurs, c'est un instant divin."

Un roman sans prétention que j'ai aimé découvrir et que je conseille aux amoureux de la gastronomie, du Japon et des relations humaines.  

  "Quels que soient vos rêves, un jour on trouve forcément ce qu'on cherchait grâce à la voix qui nous guide, j'en suis convaincue. Une vie est loin d'être uniforme.Parfois sa couleur change du tout au tout ."

 

 

 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...