samedi 27 janvier 2018

Pierre n'a plus peur du noir de Michel Pastoureau et Laurence Le Chau

 
❤❤❤❤



Pierre n'a plus peur du noir

Michel Pastoureau
Laurence Le Chau

Éditions Privat
juin 2016
36 p.

Pierre voit la nuit tomber et il a peur du noir. mais la nuit est-elle noire ? Il va alors partir à la découverte des couleurs et du noir qui parfois cache des couleurs (or, bleu, marron...).

Le contexte de lecture

Lecture faite dans le cadre du challenge Album jeunesse. Mon choix s'est porté sur cet album à cause de la mention de l'auteur Michel Pastoureau très connu pour son traité sur les couleurs et leur symbolique. 

Les auteurs 

Michel Pastoureau voue une passion pour les couleurs et le Moyen Age et il la partage dans des ouvrages pointus mais aussi en s'adressant aux enfants comme ici. 



Laurence Le Chau collabore avec Pastoureau et propose un ouvrage sur l’œuvre de Soulages.



L'objet-livre

J'ai adoré feuilleter cet album qui dès la couverture nous entraîne dans la peinture et toutes ses nuances.

J'adore tout particulièrement l'illustration de 4ème de couverture. Un coup de pinceau d'encre noire style calligraphie japonaise, un enfant, "en creux", ôté comme par magie au corps bleu lavé de son père. 


Un rappel de la visite au Musée Soulages pour découvrir et partager (ensemble) l’œuvre en noir de l'artiste.

Le récit et les thématiques abordées

 De prime abord avec le titre, l'on pense que l'on a affaire avec la peu du noir, de l'obscurité, la difficulté de l'endormissement, c'est une première lecture, mais l'auteur va bien plus loin pour ôter des préjugés sur le noir et son ressenti. 






Elle va presque réussir à faire du noir une couleur lumineuse, qui comprend toutes les couleurs (n'est-ce pas la définition de la lumière ? ). J'aime la relation du père et de son fils qui partage un moment au musée. 
 

Les illustrations

L'illustratrice manie avec brio de nombreuses techniques de peintures, crayonnés, coups de pinceaux, encres diluées c'est très appréciable. Elle alterne les contrastes durs de blancs et noirs francs et des couleurs plus délavées, aquarellées (voir le coucher de soleil à la fin).






 Mon ressenti 

Un très bel album : tant pour son récit et son personnage en plein doute que pour l'approche des couleurs et du noir en particulier avec l’œil du connaisseur qu'est Michel Pastoureau qui a su tiré le meilleur de l'artiste illustratrice à suivre.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...