lundi 4 septembre 2017

Mauve tome 3 ( Verte tome 1, Pome tome 2) de Marie Desplechin

❤❤❤❤
Mauve tome 3 ( Verte tome 1, Pome tome 2) de Marie Desplechin, Ecole des Loisirs, Neuf, mars 2016, 205 p.

L'histoire

 Mais...Mais qu'est-ce qui se passe, en ce moment ? Pome est d'une humeur terrible, Verte va s'enfermer dans sa chambre. C'est ce que se demande Ray, le grand-père de Verte. C'est l'adolescence, sans doute. Certainement pas. Lorsque Pome revient des cours avec un bleu au visage, la doute n'est plus permis : quelque chose ne va pas. Depuis l'arrivée d'une nouvelle au collège, Mauve, tout semble détraqué. Et que fait la police dans ce cas-là ? Et que font les sorcières

Mon avis

On retrouve avec plaisir les personnages hauts en couleurs de Verte et Pome, ainsi que des nouveaux, dont les portraits cocasses sont un véritable délice de lecteur.

Pour sans convaincre, il suffit d'écouter la description de Euphronie par Anastabotte :  

" C'est Euphronie qui a senti venir les choses. Elle n'est pas meilleure que moi mais elle est beaucoup plus dépressive. Elle ne possède aucune défense contre ce qui est désagréable, malsain ou odieux. Elle a une sensibilité de grenouille. La peau des grenouilles est perméable, ce qui fait d'elles des indicateurs très précieux du niveau de pollution chimique. Quand les saletés sont trop nombreuses, la grenouille se ratatine et claque. Eh bien, pour Euphronie, c'est la même chose. Elle est poreuse aux saletés, ce qui explique son humeur fragile. Elle se détraque à la première alerte. Du coup, elle fait baromètre." 

Ray qui se décrit lui-même :

 "Malheureusement mon cerveau était occupé par la digestion. Je n'avais plus un neurone de libre, ils étaient tous tombés dans mon estomac. "

L'écriture est vivifiante, fluide, drôle. Et pourtant... les thématiques traitées ne le sont pas, car Marie Desplechin dans cette histoire de sorcières aborde des préoccupations bien ancrées dans le réel comme le harcèlement et le refus de la différence, l'intolérance, le racisme.  
Comment tout peut déraper en se laissant influencé par un leader qui argumente ses propos et attise la haine. Il est souvent malheureusement plus facile d'être méchant que de tendre la main pour aider. 

"Quand Verte m'a dit que les gens étaient tout le temps après elles, j'ai pensé que c'était normal et que ça passerait comme la pluie. J'ai eu tort. Dans la vie, il arrive qu'on se trompe à cause d'idées trop faciles que l'on a. Je ne l'avais pas compris avant. Je l'ai appris. Notre premier ennemi, ce sont les idées trop faciles."

"Il arrive qu'on voie la matière du monde les yeux fermés bien mieux qu'on ne la verrait les yeux ouverts, quand les formes et les couleurs masquent la vérité des choses."

Il vaut regarder les choses avec le coeur plutôt qu'avec les yeux, les apparences sont souvent trompeuses. J'aime beaucoup ce message. Prendre le temps de la réflexion, c'est important pour éviter d'être intolérant et juger sur la mine des gens.  

 Soufi : 

 "Ooooh, j'adore parler avec Verte quand on se comprend tellement bien ! C'est comme si on était les deux mains du même corps ou les deux hémisphères du même cerveau. Ou les deux côtés de la même table de ping-pong." 

"Les gens pensent que les imbéciles ont la tête vide... On voit qu'ils n'y connaissent rien. Les imbéciles ont la tête pleine de bazar et c'est précisément ce qui les empêche de réfléchir."

 Ce qui fait la force de ce petit roman , c'est l'optimisme de l'auteur qui instille de l'espoir et de l'humour en dénonçant des faits graves( harcèlement,refus de la différence),  car il est question aussi et surtout de solidarité, d'amitié entre copains mais aussi entre membres d'une même famille. La relation des jeunes avec les grand-parents passeurs de sagesse est touchante


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...