samedi 31 mars 2018

Petit Poilu, tome 17 : A nous deux !

©Editions Dupuis

Petit poilu 17 : A nous deux ! de Pierre Bailly et Céline Fraipont, Dupuis, juin 2015, 32 p.

La petite histoire

Petit poilu rend visite à un marionnettiste qui va confectionner un petit poilu presque identique et de drôles d'aventures vont alors découler de ce duo improvisé.
©Pierre Bailly / ©Céline Fraipont


Le contexte de lecture

 C'est un emprunt de bibliothèque, j'ai été attiré par le personnage de petit poilu et les couleurs vives sur la couverture. C'est le premier tome de cette série que je découvre.

 Les auteurs

 Pierre Bailly et Céline Fraipont travaillent en collaboration sur Petit Poilu une série de bande-dessinée pour les petits qui compte presque une vingtaine de titres à ce jour. 

©Pierre Bailly / ©Céline Fraipont

Ensemble, ils ont proposé également une bande dessinée sur une adolescente déboussolée  : Le Muret que je suis fortement tentée de découvrir.
 
©Casterman



 La bande-dessinée pour enfant

Je suis conquise par ce petit personnage plein d'entrain et curieux. Petit Poilu quitte sa maison comme à chaque bande dessinée, il dit au revoir à sa maman et l'aventure commence. 
C'est une bande dessinée sans texte
L'enchaînement des cases intelligemment orchestré permet de comprendre la progression de l'histoire. 
Les auteurs gomment volontairement les éléments de décors pour ne garder que l'essentiel à la narration.  Ce style épuré permet de se concentrer sur l'histoire, pas de parasitage visuel inutile et perturbateur pour les jeunes lecteurs. 
Le choix de couleurs vives et contrastées participe de cette lisibilité de l'histoire.
Sont privilégiés les éléments récurrents pour ancrer l'histoire, les expressions du personnage avec des yeux bien visibles et l'utilisation de tous les éléments d'expression (sourire, gouttes d'étonnement, poils hirsutes...) pour rendre les émotions de Petit Poilu.
©Pierre Bailly / ©Céline Fraipont

©Pierre Bailly / ©Céline Fraipont


Les thèmes abordés

Dans ce volume, Petit poilu va être confronté à son double avec le miroir, la marionnette à son effigie. Les auteurs jouent avec la glace du miroir qui reflète, le miroir déformant, la loupe au début de l'histoire qui grossit la fourmi... Où est l'illusion, la réalité ?
Petit Poilu va ressentir pleins d'émotions contradictoires en se confrontant à son identité. Il apprend à se connaître. J'adore le doudou Petit Poilu de la fin. 

Les auteurs ont l'audace d'aborder un thème difficile celle de l'acceptation de soi avec des petits lecteurs en construction. 

J'aime cette approche et les clins d’œil aux adultes. 

On sent que les auteurs s'amusent avec ce personnage, et le plaisir du lecteur en est grandi.
©Pierre Bailly / ©Céline Fraipont



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...