dimanche 8 avril 2018

Megumi et le fantôme

Megumi et le fantôme, Eric Senabre, Gloria Pizzilli , Didier jeunesse, septembre 2017, 212 p., 
ISBN:9782278085613
La petite histoire

Megumi Fujita , japonaise,  part en vacances à Dublin en Irlande avec son père et sa mère. Elle apprend qu'un de ses aïeuls est originaire de cette ville, elle va alors retrouver la maison familiale. Cette maison est hantée par un fantôme, celui d'Horatio, victime d'une malédiction. Megumi va tout faire pour lever le sort...
Le contexte de lecture

J'ai voulu découvrir cette histoire de fantôme pour la sélection du Prix des Imaginaires mais le public de ce roman fantastique est bien de la tranche d'âge 9-12 ans et ne correspond donc pas à ma sélection.
J'ai choisi de le lire dans le cadre du challenge PrinTemps de Lire 2018 dans la catégorie découverte de l'Asie.
L' auteur

 Eric Senabre a écrit une trilogie Sublutetia dont j'avais lu à sa sortie le tome 1 pour la sélection des Incos. 
©Le Livre de Poche Jeunesse
 Il avait créé un univers et des personnages intéressants. Deux de ses livres qui me tentent particulièrement sont Le Dernier Songe de Lord Scriven ainsi Star Trip. 
©Didier jeunesse
 
Petit mot sur l'illustratrice habitant en France et d'origine italienne  :  Gloria Pizzilli

©Gloria Pizzilli
 Elle propose des dessins japonisants et une version des Fables de La Fontaine très personnelle. 
 Une artiste à découvrir.
©Gloria Pizzilli
 
 L'objet-livre

 La maison d'édition Didier jeunesse propose une collection très sympa pour les adolescents avec des romans de 200 p. avec une écriture aérée et des thèmes variés.
La couverture attire l’œil immédiatement avec ses couleurs printanières, une jeune japonaise, plutôt sereine se promène sous les cerisiers suivi par un fantôme  nuageux et orangé au regard bienveillant.

L'intrigue

L'auteur mêle fantastique et intrigue policière. C'est très bien rythmé et les événements s'enchaînent de façon fluide, sans temps mort. L'on progresse aisément jusqu'à la fin prévisible mais dans la logique du récit. 

" Peut-être que tu me fais marcher, et peut-être que je t'ai fait marcher aussi. Ce qui compte, ce sont les histoires, au bout du compte."  
 
Les thèmes abordés


Ce récit fantastique aborde la notion d'esprit très présente au Japon avec le respect de l'âme des ancêtres et les Yôkai, esprits de la nature. Il est question ici d'une malédiction et l'auteur décide de pousser sa jeune héroïne à enquêter pour comprendre les raisons de ce mauvais sort. Elle veut également briser le sortilège pour rendre sa liberté à Horatio.
 
 Les personnages

Megumi est une jeune fille très calme et pourtant intrépide, elle n'a pas peur d'affronter la maison hantée. Elle ose pousser les portes pour mener à bien son enquête. C'est une petite fille déterminée mais qui ne cache pas non plus ses faiblesses et ses travers comme on le découvre tout au long du récit. 

"Megumi, toujours paralysée, ne pouvait guère obtempérer, et préféra se cacher le visage. La peur la dévorait, comme un feu qui consume une allumette."

Les parents de Megumi sont peu présents : la mère est une personne tempérée, calme alors que le père est très impulsif, souvent bougon mais inventif.

Horatio, le fantôme a été un médecin reconnu de son temps. Il s'adapte plutôt bien au monde moderne et il fait confiance à Megumi.

 Ce que je retiens de ce livre...

Une aventure teintée de fantastique, plaisante à lire, qui nous conduit à mener l'enquête au côté d'une héroïne posée mais qui n'a pas froid aux yeux. Le dépaysement d'abord en Irlande puis au Japon ajoute une note d'originalité et d'exotisme à ce récit entraînant.

"C'était une jolie fin d'après-midi. Derrière les ombres du printemps été tapi l'été, avec sa chaleur et sa clarté." 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...