vendredi 30 novembre 2018

Une histoire de l'île d'Errance, tome 3 : Sarah


©Glénat

❤❤❤❤
Une histoire de l'île d'Errance, tome 3 : Sarah
Flora Grimaldi
Maike Plenzke
Glénat
octobre 2017
64 p.

La petite histoire

 Sur l'île d'Errance, seule la côte Est est habitée par les humains. Au centre et à l'Ouest vivent les Créatures, habitants originels de l'île. Les humains s'en méfient comme de la peste, et tuent toute personne présentant le moindre pouvoir magique, comme elles. Rompant la trêve, Bran, prince héritier du petit royaume de Forcelieu, s'est permis d'entrer dans la Forêt Interdite. Toute sa famille va devoir en subir les conséquences, notamment sa demi-sœur Sarah, perdue entre son désir de respecter la tradition patriarcale et son rêve d'être enfin elle-même.


Le contexte de lecture

 Lu dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge : cette bande-dessinée dépeint un univers où les humains côtoient des êtres hybrides, mi-animaux mi-humains (des monstres qui n'ont souvent que le physique pour dénoncer leur animalité et plus d'humanité que les soi-disant hommes) . Il entre dans la catégorie Les métamorphoses du menu automne enchanteur.


Ce que je retiens de cette lecture...


Une bande-dessinée que je savoure à chaque nouvel opus : l'univers est très bien agencé et les personnages choisis assez complexes et attachants. L'ambiance entre magie, malédiction et fantastique est bien amenée. 


Cette lecture entre dans le challenge LGBT avec la relation du fils du seigneur avec un être magique masculin.

Le Soufflevent, tome 4


©Delcourt


 ❤❤❤❤
Le Soufflevent, tome 4 : Ys-Horizon
Mel Andoryss
Xavier Collette
Delcourt jeunesse
avril 2017
48 p.
ISBN : 9782756085180



La petite histoire

Coline a été enlevée par les militaires alors qu'elle tentait d'attirer l'attention d'Hercynion sur les agissements de Firenza. Un prix à payer trop élevé pour Sacha et Typhon, bien décidés à retrouver leur amie. Mais dans le complexe sous-marin où elle est retenue prisonnière, Coline est bien plus qu'une otage : elle est le prototype de l'arme la plus destructrice jamais créée, l'esprit du vent.




Ce que je retiens de ce dernier tome...

 J'aurai voulu en avoir plus, je regrette de laisser les personnages, j'aurai apprécié de les suivre encore.


Une série terminée dont j'ai aimé les dessins, le découpage et les couleurs mais aussi l'histoire et les personnages charismatiques (Sacha, Coline, Typhon, avec un vrai méchant : Firenza). 


L'on découvre le peuple des Atlantes dans cet épisode. 
Un pur divertissement à savourer !

Balthazar Fox, tome 2


©Auzou

 ❤❤❤❤

Balthazar Fox, tome 2
Pascal Brissy
Auzou
octobre 2018
208 p.
ISBN : 9782733864067

La petite histoire

 Aidé de sa mère, Balthazar Fox apprend à maîtriser son pouvoir magique. Quand il retourne dans le monde des animaux retrouver Andoria, Vlad et Ernst, le temps a passé plus vite que dans le monde des humains. Partis à la recherche de la fille de l'ours Ernst, ils découvrent qu'une rivière a été empoisonnée, entraînant de violentes tensions. Balthazar est le seul à pouvoir sauver ce monde du chaos.

Le contexte de lecture

Une lecture à deux voix avec mon fils et toujours dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge, automne enchanteur, les métamorphoses.

Ce que je retiens de cette lecture...

 Une suite trépidante et émouvante où Balthazar grandit un peu plus. 

Beaucoup de rebondissements dans cet épisode, sans temps mort. 
Mais également des larmes, l'auteur ne nous épargne pas la mort d'un être cher. 
Balthazar après un premier tome où il découvrait un monde extraordinaire et où il subissait plus ou moins l'action, mûrit et va au devant du danger pour ses amis et sa famille.
Une aventure à conseiller dès 10 ans pour les mordus d'action !
Vivement le tome 3 !

Bonne nuit, Lola !

©Gautier-Languereau
❤❤❤❤
Bonne nuit, Lola !
Villiot Bernard
Gwé
Gautier-Languereau
février 2016
32 p.
ISBN :  9782012046825

La petite histoire

La peur du noir traitée sous un angle plein d’humour et de tendresse. Un album rassurant et drôle à lire avant d’aller dormir.
Chaque soir, c'est la même histoire. Lola a peur qu'une sorcière cachée sous son lit attrape ses petits pieds nus avec ses vilains doigts crochus. Alors Lola allume toujours sa petite lampe qui la rassure... Mais ce soir-là, elle entend de drôles de sons sous lit. Elle se penche et découvre alors une toute petite sorcière qui pleure en essayant de ne pas faire de bruit...

©Gautier-Languereau


Le contexte de lecture

Une petite sorcière pour le Pumpkin Autumn Challenge.

©Gautier-Languereau


Ce que je retiens de cet album...

Une histoire toute mignonne sur les peurs et autour des sorcières : c'est pétillant et tendre. Avec des dessins aux couleurs pimpantes pour accompagner l'enfant vers le sommeil, réconfortant.

Descender tomes 2, 3, 4 et 5

©Urban comics
 ❤❤❤❤❤

Descender tomes 2, 3, 4 et 5
Lemire, Jeff
Nguyen, Dustin
Urban Comics
mai 2016-décembre 2016-novembre2017-mai 2018
120 p. (moyenne)


La petite histoire (du tome 2)

À court d'options, TIM-21 et ses compagnons rejoignent l'équipage de Psius, leader de la résistance robotique secrète, vers une destination inconnue. Le petit robot se découvre alors l'existence d'un autre androïde en tout point identique : TIM-22. Au même moment, à la bordure connue de la galaxie, un chasseur de primes écume le secteur à la recherche des foyers de racailles mécaniques. Sa traque le met sur la piste de TIM-21.
©Urban comics


Le contexte de lecture

Lecture effectuée en commun dans le cadre du challenge SF un jour, SF toujours pour le mois des robots.
©Urban comics

Ce que je retiens de ces lectures....

J'adore la thématique des robots qui interroge sur l'humanité, la bioéthique. 

J'ai énormément apprécié l'action, les rebondissements et les personnages bons ou exécrables rencontrés. 
C'est une série à laquelle je m'attache un peu plus à chaque planches découvertes. 
©Urban comics


Vivement le tome suivant pour me replonger dans cet univers loin, très loin de nous et pourtant si proche.

La Princesse et le géant


©Gründ

La Princesse et le géant
Caryl Hart
Sarah Warburton
Gründ
octobre 2015
32 p.
ISBN : 9782324011801


La petite histoire

 La princesse Sophie en a vraiment assez ! Elle ne peut pas dormir à cause de ce maudit géant grincheux qui vit au sommet d’un haricot, tout près de chez elle et qui fait du bruit toute la nuit ! Par quel moyen pourra-t-elle le calmer ? C’est avec une brillante idée qu’elle va mettre fin à ce tapage nocturne en devinant ce dont le géant, comme tous les enfants, a vraiment besoin pour s’endormir paisiblement ! Vous avez deviné ?

Le contexte de lecture

Un album que je tenait à découvrir dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge.

Ce que je retiens de la lecture de cet album...

Je suis une inconditionnelle des histoires où les personnages lisent aux autres et ici c'est en plus une réécriture de conte : Jack et le haricot magique.

La petite fille est très obstinée ou entêtée et elle va tout faire pour arriver à ses fins, sans peur et sans reproche.

Billy Brouillard, tome 1 : le don de trouble vue

©Soleil
 👻👻💀👻👻
Billy Brouillard, tome 1 : le don de trouble vue
Guillaume Bianco
Soleil
Métmorphose
novembre 2008
143 p.
ISBN : 9782302003903



©Soleil


La petite histoire

Je m'appelle Billy Brouillard.
J'aime la solitude et la nuit, la pluie et la mélancolie.
Mais la mort me fait peur.

Pourquoi m'a-t-elle pris Tarzan ?
Pourquoi m'a-t-elle pris mon chat ?
Qui est-elle exactement ?
Où nous emmène-t-elle le moment venu ?

Ce soir, je percerai son secret, ce soir je retrouverai Tarzan ...

Je m'appelle Billy Brouillard ...
J'ai un super pouvoir, une sorte de don ...
Le don de trouble vue ...

 Contexte de lecture

Lu dans le cadre du Pumpkin Autmn challenge, une lecture idéale et parfaite pour Halloween !!!

L'Objet-livre 

J'adore ce genre de livre mi-encyclopédie mi-bande dessinée qui fourmille de détails croustillants (ou gluants, d'ailleurs). Je suis fan de cette collection (Métamorphose) : le soin portée à l'édition rend justice aux auteurs et illustrateurs. 

Je suis définitivement groupie de Guillaume Bianco. Les dessins sont magnifiques et pleins d'espièglerie.

Ce que je retiens de cette lecture...

Humour noir et macabre de très bon goût, lecture halloweenesque idéale !

 J'ai surkiffé les dessins et l'agencement des différentes histoires et extraits de gazette et autres articles d'encyclopédie imbriqués.


©Soleil
Cerise sur le zombie...

Le personnage de Billy est impayable et attachant.

dimanche 25 novembre 2018

Lockwood & Co, tome 1 : l'escalier hurleur

©Le livre de poche jeunesse
💀💀💀💀

Lockwood & Co, tome 1 : l'escalier hurleur
Jonathan Stroud
Le Livre de Poche jeunesse
février 2016
443 p.

La petite histoire

Un terrible fardeau s’abat sur Londres : des fantômes envahissent les rues de la ville, s’introduisent dans les maisons et terrorisent leurs occupants… La jeune et talentueuse Lucy Carlyle, promise à une grande carrière de chasseuse de spectres, vient d’intégrer la modeste agence du déjanté Anthony Lockwood. Mais leurs affaires vont mal. Les agences d’extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s’avère des plus dangereuses… C’est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.
Un escalier hurlant, une chambre de torture, des squelettes derrière toutes les portes… un seul mot d’ordre : ressortir vivants !


Le contexte de lecture

Une découverte faite lors du Pumpkin Autumn Challenge et qui valide l'option 3 : un appétit de goule avec une lecture par sous catégorie des différents menus.

L'univers proposé

Nous nous retrouvons à Londres au milieu d'agences de chasseurs de fantômes en grande activité. L'ambiance fantastique est admirablement retranscrite. Nous découvrons tout un bestiaire de fantômes et revenants et pléthore de moyens pour les neutraliser. Les intérieurs sont remarquablement bien décrits les rendant riches et labyrinthiques. L'auteur sait créer une atmosphère fantastique de brouillard, d'ombres... J'ai aussi beaucoup apprécié l'enquête à la Agatha Christie même si très vite l'on soupçonne le vrai coupable. J'ai beaucoup aimé les indices semés tout au long du récit.

Les personnages

J'aime la touche british des personnages : Georges (bougon et rat de bibliothèque, gourmand), Anthony  Lockwood (œil vif, flegme britannique et mystère sont les trois mots qui le caractérisent le mieux) et la jeune Lucy (sensible et intuitive, débrouillarde). On retrouve une ambiance à la Sherlock Holmes.

L'intrigue

Le récit mêle habilement fantastique et enquête, mystère. Les rebondissements s'enchaînent sans temps mort. C'est Lucy qui raconte les différents événements rendant que plus vivante cette histoire. J'aime beaucoup son regard féminin et intuitif sur le récit. L'utilisation du "je" impliquant le lecteur est très "impressive" lors des confrontations avec les fantômes. Être dans la tête d'un personnage décuple les émotions et je trouve que le récit est ainsi plus vivant.

Ce que je retiens...


J'adore l'ambiance fantastique, les personnages de cette histoire de chasseurs de fantômes pleine de rebondissements.



La Quête d'Ewilan (BD) tomes 1 à 6

©Glénat
La Quête d'Ewilan (BD) tomes 1 à 6
Pierre Bottero, Lylian, Laurence Baldetti
de 2013 à novembre 2018
série non terminée

La petite histoire

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l'univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts'liches, la reconnaissent sous le nom d'Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l'héritière d'un don prodigieux, le Dessin, qui peut s'avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.


Une adaptation de l’œuvre de Pierre Bottero magnifiquement réussie !

J'adore le récit très bien découpé (planches dynamiques) et avec des dessins qui rendent justice aux personnages. J'adore particulièrement le rendu graphique du monde de Gwendalavir, les couleurs sont très bien choisies et contrastées.


#PLIB2019 Entre troll et ogre

©actusf

 ❤❤❤❤
Entre Troll et ogre
Marie-Catherine Daniel
ActuSF
Bad Wolf
avril 2018
350 p.
#ISBN9782366298789 

La petite histoire

Arsouille est un vieux troll désabusé et perclus d'arthrite. Plus grand-chose ne l'inquiète, à part bien sûr les ogres, la guerre et son petit-fils qui doit entrer au collège...Mais un soir, Arsouille reçoit une lettre pleine de regrets de son jumeau qu'il n'a pas vu depuis cinquante ans. La surprise est totale : son frère est un ogre et les ogres n'écrivent pas aux trolls. D'ailleurs, les ogres ne font pas dans le sentiment, pas même avant de vous arracher la tête. Alors qui a écrit cette lettre ? Arsouille qui ne sait pas déchiffrer une carte va devoir se rendre sur le front pour le découvrir... 

 " On dit que les jeunes manquent de patience et que les vieux réagissent trop lentement. Mais c'est l'inverse : les jeunes croient toujours qu'ils ont l'éternité pour que les choses se désembrouillent, les vieux savent quele temps est compté."

Le contexte de lecture

 Roman de la sélection des 21 du PLIB 2019, le Prix Littéraire de l'imaginaire Booktubers App 2019 que j'avais sélectionné dans mes 20 et que je découvre enfin après avoir été intriguée par le titre, la couverture et la lecture de la quatrième de couverture.

L'univers

Nous sommes plongés dans un univers de fantasy au milieu de trolls et d'ogres qui est organisé par clans ; les ogres dominant les trolls. Cette hiérarchie n'est pas sans rappeler la société humaine. Nous sommes en tant de guerre (parallèle assez saisissant avec la 1ère guerre et ses mutilés).

Les personnages

Nous suivons Arsouille un vieux troll fort peu sympathique, grossier, inculte mais assez tendre vu sa condition. Nous allons découvrir une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres. C'est assez déroutant mais l'on s'y fait, on s'attache à ces marginaux, rebuts de la société. 
L'autrice s'intéresse à la métamorphose de chacun à certains moments de la vie (l'adolescence et la vieillesse qui voient le corps changer de façon significative). Cette mutation est également filée tout au long du récit avec le passage de l'état de troll à ogre voire à humain. L'auteure adopte un point de vue original sur la construction de la notion d'humanité dans ce livre.

Le style et l'écriture

L'autrice utilise un langage argotique qui me fait penser à certains passages du Voyage au bout de la Nuit de Céline et Arsouille par certains côtés (anti-héros) me fait penser à Bardamu. J'avoue avoir été plutôt mal à l'aise, je pense que c'était l'effet recherché et c'est bien réussi. C'est déroutant et pourtant l'autrice fait mouche avec un récit que l'on veut cotinuer pour voir où il va mener ce troll boiteux et souffreteux avec sa lubie.

Ce que je retiens de ce livre 

Roman initiatique original qui interroge sur l'humanité, la vieillesse : à découvrir !


" Les mathématiques, c'est sympa parce que ça évite de réfléchir à des problèmes vraiment compliqués. ceci dit, au bout d'un moment, ça fiche mal au crâne et on aimerait bien jouer à autre chose." 


dimanche 11 novembre 2018

Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école


©Mnémos

 💀👻😈💜👿
Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école
Ariel Holzl
Mnémos (Naos)
âpre-île 2018
271 p.
9782354086442




La petite histoire

La petite Carmines, Dolorine est envoyée au pensionnat, comme ses sœurs avant elle. Elle quitte donc sa famille avec Nyx, sa peluche maléfique, pour pénétrer un monde qui n'a rien à envier à Grisaille pour ce qui est des complots, meurtres et autres joyeusetés...


Le contexte de lecture

Lecture idéale pour le Pumpkin Autumn challenge dans le menu Automne frissonnant catégorie "le fantôme de l'apéro" : l'ambiance macabre et barrée de ce dernier tome sied parfaitement au thème. 

"Monsieur Nyx disait que rien ne valait la vérité nue, mais Tristabelle affirmait qu'il valait mieux l'habiller de beaux mensonges ou la couvrir de silence pour éviter qu'elle ne prenne froid.. Dolorine suivit son conseil et garda la vérité bien au chaud dans sa gorge."




Ariel Holzl et sa trilogie

Je termine cette trilogie qui m'accompagne depuis quelques mois, non sans un pincement de coeur, tellement je me suis attachée aux personnages (c'est un effet retors distillé par Monsieur Nyx)
Je pense que je pisterai la plume de cet écrivain qui a su créer un univers, une ambiance et des personnages hors du commun avec espièglerie, humour mordant et style

"Ses espoirs de sortir vivante de ce traquenard fondaient plus vite qu'un lapin en sucre dans un bain d'acide."

Chaque tome a éclairé une des sœurs de cette famille atypique, provoquant à chaque fois des émotions différentes. 

 
 Question d'esthétique : rendre à César, ce qui appartient à César*

Les trois tomes de la trilogie ont trouvé leur place sur une étagère de ma bibliothèque...
Les couvertures sont magnifiques et invitaient déjà à pénétrer dans Grisaille. 
Merci à l'illustrateur : Melchior Ascaride qui a su capter mon attention au milieu de pléthore d'ouvrages pour que je m'arrête et découvre cette magnifique histoire à 3 facettes.

*nouvellement réformé après décret de Grisaille : rendre à Tristabelle, ce qui appartient à Tristabelle, é-vi-dem-ment !)

 L'ambiance, l'intrigue et les personnages

Un nouveau lieu, de nouveaux personnages et un retour final à Grisaille (qui m'a un peu manqué avec ses rues coupe-gorges et ses salons de thé empoisonné). 
Les atmosphères sont toujours aussi bien soignées, on s'y croirait (pensionnat en décrépitude, monde des fées en surbrillance, entrepôt de Forge-Rage "steampunkisé"...)
Dans ce dernier tome, l'on se rend compte de la difficulté de Dolorine pour communiquer avec les autres et se faire des amis. 

 "Si vous envisagez réellement une carrière dans l'écriture, il va falloir faire preuve d'un peu plus de vérisimilitude dans vos récits. Sinon personne n'y croira. "

Ariel Holzl cultive son amour des bestiaires fournis en monstres/personnages barrés entre autre kraken, rapiécés révolutionnaires, clowns psychopathes, vampires amoureux transis, fées enquiquineuses, institutrice Frankenstein, élèves harceleurs/harcelés et un Nyx qui révèle enfin ses intentions mauvaises...


L'écriture et le style d'Ariel Holzl

Que dire que je n'ai pas déjà souligné : ravie d'avoir retrouver sa verve dans des dialogues savoureusement acides, dans les réflexions candides de Dolorine et dans les descriptions atmosphériques sulfureuses et animées d'une âme propre. 

"Les nuages enflaient comme des cornemuses, prêts à éclater en fanfare, un orage vaniteux travaillait son entrée."



Ce que je retiens de cette lecture...

C'est que j'ai passé un très bon moment en compagnie des vénéneuses ou venimeuses Soeurs Carmines. C'est qu'Ariel Holzl est un très bon raconteur d'histoires à la plume alerte, espiègle et facétieuse, plume qu'il plonge (je le soupçonne) avec délectation dans une encre mêlée de sang, de vomi, de gaz follet et autres substances en liquéfaction pour notre plus grand plaisir.




Post Squelettum :
Pour les accros au monde de Grisaille, Ariel Holzl a concocté de petits textes, allez faire un tour sur son blog pour avoir des nouvelles de Dolorine.  

"Parfois, à trop traîner avec les morts, j'ai l'impression que j'en oublie de vivre..."

Et bons Novencre et Demembre à tous, vivants et morts !


samedi 10 novembre 2018

Le Carnaval de printemps, tome 1 : bienvenue à Bluebells



©Edilivre


 🦊🌳🐰
Le Carnaval de printemps, tome 1 : bienvenue à Bluebells 
Caroline Leroux
Edilivre
mars 2018
29 p.
9782414243501

La petite histoire

 En ce début de printemps, une joyeuse effervescence règne dans le village de Bluebells, à la veille de l'ouverture du traditionnel Carnaval de printemps. Sous la houlette de Mme Poppy, une dame renarde malicieuse, les préparatifs vont bon train. Cette année, un invité de marque est attendu. Il s'agit du grand chef Sir Harald Sheep, qui doit venir installer son restaurant éphémère à Bluebells pour quelques jours. Quel événement ! Mais à quelques heures de l'arrivée du chef, c'est la catastrophe : Jasper la Tortue, l'un des bricoleurs les plus aguerris du village, est victime d'un accident ! Les travaux ne seront jamais terminés à temps ! À moins que... Un soupçon de solidarité, une pincée d'ingéniosité, une bonne dose d'amitié... Voilà une recette qui pourrait fonctionner... 

Le contexte de lecture

Ouvrage numérique reçu en service presse. Je remercie l'autrice Caroline Leroux et la maison d'édition Edilivre pour l'envoi. 

Ce que j'ai pensé de cette lecture 

Dès l'entrée en matière, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un album de Franklin la petite tortue avec ses animaux personnifiés vivant dans une forêt et s'entraidant. D'ailleurs, la bienveillance et la solidarité sont les maîtres mots de cette histoire.

L'intrigue et le rythme

Cette petite communauté bien soudée attend la venue d'une célébrité. L'histoire est assez simple, étayée de dialogues et prend le temps de présenter les personnages autant physiquement que par leur caractère. Ce que je trouve dommage, c'est que ce tome manque de péripéties et d'actions (c'est trop introductif et l'on reste sur sa faim). On sent à la fin de la lecture que les ennuis vont commencer. C'est dommage, car je pense que le jeune lecteur auquel s'adresse le livre aura besoin de rebondissements pour apprécier. L'univers, somme toute, est plaisant et bien campé. 
C'est trop timide sur le plan de l'espièglerie et de l'action, à mon goût.

L'écriture et les illustrations

Pour finir, je parlerai de l'écriture qui est fort agréable, tant dans les descriptions que les dialogues. Tout est bien amené, l'on chemine avec Madame Poppy dans le village, découvrant chaque habitant, les relations de chacun. Les illustrations sont en accord avec le texte et très colorées. Elles participent à la gaîté qui se dégage de l'histoire.

©Caroline Leroux


L'atmosphère et le ressenti

C'est une histoire qui prend son temps, gentiment, dans un décor paisible et charmant avec des animaux personnages bienveillants. J'avoue que tout du long j'ai apprécié ce récit mais la fin est assez frustrante.


 Conseils de lecture

Une lecture que je conseillerai donc aux parents amoureux de Pierre lapin de Béatrix Potter, des Drôles de bêtes d'Antoon Krings ou encore de Franklin la tortue de Paulette Bourgeois pour qu'ils en fassent la lecture à des enfants de 4 à 6 ans. Pour une lecture seule, je le conseille à partir de 7-8 ans. 
Si c'est univers vous plaît,  je vous suggère la lecture des albums de la Famille Passiflore (des lapins) écrite par Geneviève Huriet, illustrée par Loïc Jouannigot😍  dont j'adore les dessins qui sont tendres et fourmillent de détails croquignolets.

Les Pirates de l'île Mirage, tome 1 : la malédiction

©Rouge safran


 ☕🌰🍄🍎
Les Pirates de l'île Mirage, tome 1 : la malédiction
Colau, Axelle
Rouge safran (Poivre)
septembre 2018
104 p.
9791092001334

La petite histoire



Premier tome des aventures de pirates étonnants, (et parfois détonnants), en butte à des soldats venus d’un autre monde, voilà ce que nous propose Axelle Colau dans cette aventure aux parfums de brisants.


Le contexte de lecture

 Découverte du Salon des Aventuriales. Ce roman pour les 9-12 ans se trouve être écrit par Axelle Colau qui proposent également deux autres romans fort différents mais intéressants à savoir Génération captive (Au loup éditions)  et AliN (Rise éditions).


©Rise éditions



©Au loup éditions


 Lecture effectuée dans le cadre du Pumpkin Autumn challenge 2018.Lecture à deux voix avec mon fils.


Ce que j'ai pensé de cette lecture...


De l'action, de l'action et encore de l'action dans un monde féerique d'îles flottantes où des pirates en herbe guidés par la belle BigRed jouent à cache-cache avec des automates dirigés de main de fer par le terrible commandant de la Garde Royale, Drake. 

Très divertissant, un roman d'aventures pour les 9-12 ans.

La Toute petite librairie

Crédits : Gulf Stream éditeur La Toute petite librairie Adeline Ruel Antoine Brivet (illustrations) Gulf Stream éditeur Premiers r...