dimanche 22 juillet 2018

Balthazar Fox, l'héritier de l'entredeux mondes de Pascal Brissy

©Auzou

❤❤❤❤


Titre : Balthazar Fox, l'héritier de l'entredeux mondes 
Auteur : Pascal BRISSY
Maison d'édition :  Auzou
Date d'édition : janvier 2018
Nombre de pages : 203 p.
ISBN : 9782733850848

La petite histoire

Balthazar Fox, vit dans un monde pluvieux. C'est un collégien sans histoire mais il a une particularité qu'il doit cacher, à savoir une queue touffue de renard. Mais voilà, qu'un jour en touchant une pierre rouge il bascule dans un nouveau monde avec ses créatures, sa magie et surtout ses guerres sous un soleil de plomb. Il va faire la connaissance d'Ernst, Andoria et Vlad dans des circonstances très mouvementées et l'aventure va alors commencer...

Le contexte de lecture

J'ai lu ce livre avec mon fils de 11 ans. Une lecture partage que nous avons tous les deux appréciée. Une aventure fantasy à la portée des lecteurs dès 9 ans.


L'intrigue et l'univers

Nous nous retrouvons dans deux mondes parallèles : le premier ressemble à notre monde et à notre époque, à part que le temps est détraqué : il pleut tout le temps. Dans le second monde, une sécheresse atroce s'installe et fait dépérir ce monde ravagé par les guerres. Dans ce dernier monde, les habitants sont des animaux qui parlent et vivent comme au temps du Moyen Age dans des arbres ou des forteresses. Nous découvrons un ours, des meutes de loups sanguinaires, un chacal, des clans de renards...
Balthazar est un entredeux, il peut voyager d'un monde à l'autre grâce à une pierre rouge. 
Nous rencontrons d'abord Balthazar dans son monde, avec sa vie de collégien, sa maison : un manoir et son serviteur.
C'est un garçon sans histoire, assez solitaire qui a un père sénateur et une mère qui a disparu depuis des années.
L'histoire s'emballe dès la plongée dans l'autre monde : les rebondissements s'enchaînent sous les yeux de notre héros qui va progressivement trouver sa place. 

On retrouve un peu du Robin des Bois de Disney dans ce récit. Mais la violence est très présente et la tension est soutenue.
Nous allons progresser de découvertes en révélations.

Les personnages

Les personnages sont un point fort de ce récit
D'abord, Balthazar qui va évoluer lors de sa quête et découvrir peu à peu un monde qui lui correspond.
Andoria, la renarde est un personnage guerrier, guérisseur et stratège étonnant et fidèle. 
Ernst, l'ours est très loyal et bagarreur
Vlad, le chacal est plus mystérieux, agile et discret mais toujours attentif. 
Avec ses trois intrépides rebelles, Balthazar est bien entouré. Les épreuves qu'ils vont traverser ensemble va les souder.
L'amitié et la solidarité sortiront nos héros de bien des impasses.

Ce que j'ai pensé de cette lecture...

Un roman de fantasy avec des mondes parallèles et des personnages hybrides mi-hommes, mi-animaux où l'aventure se trouve à chaque croisement de chemins. J'ai beaucoup aimé les personnages en action permanente et l'univers de l'Arbresol.


La jeune fille au corbeau de Cécile Guillot

©Miroir aux troubles

 ❤❤❤❤
Titre : La Jeune fille au corbeau 
Autrice : Cécile GUILLOT
Illustratrice : Mina M.
Maison d'édition : Miroir aux troubles 
Nombre de pages : 87 p.
ISBN : 9791093585550


La petite histoire

Nous suivons Frances, une jeune fille étrange qui parle avec un corbeau et a le don de prédiction et dont la famille veut cacher l'excentricité en l'envoyant dans un pensionnat perdu au milieu d'une forêt. Mais voilà, dans ce manoir lugubre, des filles disparaissent de façon mystérieuse et inquiétante...

©Mina M.
 
Le contexte de lecture

J'ai découvert cette maison d'édition Miroir aux troubles, il y a quelques mois et je me régale avec la lecture de ses éditions proposées aux dyslexiques. Ce sont des livres adaptés avec une typographie choisie, une longueur de texte acceptable et une qualité d'écriture indéniable. 
 
©Mina M.


 

 L'objet livre

Magnifique couverture signée Mina M. : avec un style gothique affirmé : en retrouve les cadres avec des fioritures épineuses ici avec les roses, deux silhouettes de corbeaux et le choix d'une ambiance nocturne avec dans le médaillon un fiacre sous la pleine lune roulant sur un chemin désert et une jeune fille en habit d'époque 1800, 1900. 
Sur la quatrième de couverture, le cadre reprend le motif des épines recourbées.
A l'intérieur de l'ouvrage, l'on découvre  des médaillons pour chaque titre de chapitre et des illustrations en noir et blanc mettant en valeur la pâleur des personnages, des vêtements diaphanes enfermés dans un cadre de ronces, d'épines sombres et tortueuses presque tentaculaires. Les illustrations participent de l'ambiance angoissante de l'histoire.
©Mina M.



 L'intrigue, les personnages et l'écriture

L'histoire somme toute simple est remarquable par l'entrée immédiate dans une ambiance fantastique avec un décor frissonnant, une nuit cauchemardesque où la tension est palpable
J'ai eu l'impression de retrouver l'arrivée de Jane Eyre dans le pensionnat au début de l'histoire, mais la dimension fantastique ajoute du frisson.

©Mina M.

La brièveté du texte rend plus dense la tension et les actions se succèdent rapidement pour arriver au dénouement. Cette concision n'enlève rien à la qualité du texte au contraire, l'autrice épure l'intrigue et va à l'essentiel préservant la psychologie du personnage principal Frances et l'atmosphère lugubre
Le personnage de Frances, sous des airs fragiles, a plutôt les nerfs solides et dès le départ fait preuve de lucidité, de méfiance et surtout elle agit très vite en connexion constante avec son environnement. 

©Mina M.

Un petit regret sur sa relation avec le corbeau que j'aurai voulu voir un peu plus développée en fin d'ouvrage.    



 Ce que je retiens de ce roman...

Une ambiance fantastique réussie et un personnage féminin qui se prend en main dans une intrigue simple mais efficace. J'ai retrouvé un peu de l'ambiance de Jane Eyre dans le pensionnat.


Une bonne lecture pour Halloween que je conseille à des jeunes dès 9 ans.

©Mina M.
 

samedi 21 juillet 2018

Coeur de hérisson, tome 2 de Nao Hinachi

 
©Kazé

 ❤❤❤❤
Coeur de hérisson, tome 2 de Nao Hinachi, Kazé shojo, mai 2017, 186 p;, 
ISBN : 9782820328519

 La petite histoire

 Kii et Hozuki, désormais bon amis, projettent d’être dans le même groupe lors du prochain voyage scolaire. Mais Moeka, une camarade très populaire, semble s’intéresser de près à Hozuki et tente de le séduire ! Ce rapprochement inattendu pourrait bien avoir un effet positif sur la réputation du garçon-hérisson. Si Kii se réjouit pour lui, elle se sent également délaissée...

L'intrigue et les personnages

J'aime les dessins très doux de la mangaka qui conviennent parfaitement à cette petite romance kawaii où apparaît dans ce deuxième tome un triangle amoureux.
L'autrice parsème son petit hérisson dans les pages de l'histoire et fait des intermèdes pour parler de l'avancée de son travail sur le livre.  Cela crée une respiration et laisse en suspens l'intrigue pour mieux y revenir et l'apprécier d'autant plus.
Les personnages ne sont pas trop monolithiques et semblent évoluer un peu au fil des pages et des chapitres. Kii prend de l'assurance et Hozuki s'ouvre un peu aux autres. Mais chassez le naturel, il revient au galop... Les personnages secondaires ne sont pas en reste et s'étoffent également. La sortie scolaire va révéler les sentiments et les caractères de chacun, mais attention aux faux-semblants et aux non-dits qui créent souvent des quiproquos, masquent la vérité...


 Ce que j'ai pensé de ce manga...

 Une petite histoire d'amour mignonne et agréable entre une jeune fille généreuse et un garçon qui a du mal à exprimer ses sentiments. Les relations entre les personnages évoluent et l'on ne s'ennuie pas une seconde. La suite en lecture très vite...

jeudi 12 juillet 2018

La cité automate


© Miroir aux troubles

 ❤❤❤❤

La Cité automate de Cécile Guillot, illustré par Mina M., Miroir aux troubles, septembre 2017, ISBN : 9791093585642

©Mina M.

La petite histoire

Nous suivons Noé et Nina dans un monde frontière étrange, peuplé d'automates et d'horloges qui ne cessent de marteler le temps qui passe.
©Mina M.
  
 Le contexte de lecture

Je souhaitais découvrir cette maison d'édition depuis quelques mois déjà, et c'est chose faite avec ce récit, qui s'adresse à tous les amoureux de SFFF, d'imaginaire mais surtout se met à la portée de personnes dyslexiques grâce à un choix éditorial étudié dans la longueur du texte et dans sa mise en page. 
Je lis cette histoire dans le cadre de la session 1 du challenge chaud cacao.



L'objet-livre

Ici, que ce soit la couverture (sublime de part l'atmosphère sombre et le regard des personnages) ou les illustrations en noir et blanc à l'intérieur de l'ouvrage (pleine page ou miniature pour les tête de chapitre) :le travail et soigné et en adéquation avec l'atmosphère steampunk du récit.
©Mina M.
 
 L'écriture et l'univers créé

L'écriture de Cécile Guillot est très fluide, sans heurt. Elle pose le décor très succinctement mais efficacement. La pierre de voûte de l'histoire est dans l'ambiance sombre, brouillardeuse et bruyante suggérée. Le rythme est soutenu et en peu de mots un univers riche est créé laissant des portes ouvertes sur une cité d'automates esclaves que l'on peut imaginer à loisir. 
©Mina M.
 
Ce que je retiens de ce récit...
©Mina M.


Une courte histoire fantastique qui nous fait basculer dans un monde steampunk entre la vie et la mort. L'ambiance fantastique est très bien dépeinte et c'est une histoire plaisante à découvrir.


©Miroir aux troubles

Allô sorcières, tome 1 : viser la Lune

  
©Poulpe fictions

❤❤❤❤
Allô sorcières, tome 1 : viser la Lune de Anne-fleur MULTON et illustré par DIGLEE, Poulpe fictions, avril 2017, 168 p. ISBN : 9782377420001

La petite histoire

Nous suivons Ali (Aliénor) qui vit avec son père et sa mère en Guyane. Ali a 13 ans et elle va se faire 3 copines au quatre coins du monde grâce à Internet. Ce quatuor va créer une chaîne youtube pour parler de leurs préoccupations respectives. leur amitié va se renforcer et les mener loin, presque à viser la Lune et atteindre les étoiles... 

Le contexte de lecture

Lecture réalisée dans le cadre du challenge Bookineurs en couleurs - rose et le Challenge de l'été pur un rafraîchissement réussi.





 L'objet-livre

Dès la couverture le ton est donné : fraîcheur et amitié s'affichent en grand et en couleur peps. les illustrations de Diglee fluides, pleines de légèreté et d'humour accompagnent bien le texte alerte, pétillant et plein d'humour d'Anne-Fleur Multon.


L'ambiance et les thèmes abordés

Ali se confie à nous, lecteurs, avec toute sa vivacité, son enthousiasme et sa jeunesse. C'est donc sur le ton de la confidence, de l'intimité que nous pénétrons son monde douillet et chaleureux. 
L'autrice nous fait le portrait de quatre jeunes filles avec leur personnalité bien marquée et complémentaire, sans jugement. C'est très bienveillant et positif dans les messages que les jeunes filles veulent faire passer sur le sexisme, le racisme, la relation parent-enfant et j'en passe. 

Mais ce qui prime ici c'est la bonne humeur et l'amitié qui soulève des montagnes jusqu'à toucher le ciel... ou presque (je n'exagère jamais, je suis comme Ali, très réaliste, en fait).



 Ce que je retiens de ce livre jeunesse...

C'est frais, pétillant ! Idéal pour l'été. Je lirai sans doute la suite. Amitié et confiance en soi sont les maîtres-mots de cette histoire bien ancrée dans son époque et les préoccupations de jeunes filles de 12-13 ans.

Balthazar Fox, l'héritier de l'entredeux mondes de Pascal Brissy

©Auzou ❤❤❤❤ Titre : Balthazar Fox, l'héritier de l'entredeux mondes  Auteur : Pascal BRISSY Maison d'édition :  Auzou ...