dimanche 11 novembre 2018

Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école



 💀👻😈💜👿
Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école
Ariel Holzl
Mnémos (Naos)
âpre-île 2018
271 p.
9782354086442




La petite histoire

La petite Carmines, Dolorine est envoyée au pensionnat, comme ses sœurs avant elle. Elle quitte donc sa famille avec Nyx, sa peluche maléfique, pour pénétrer un monde qui n'a rien à envier à Grisaille pour ce qui est des complots, meurtres et autres joyeusetés...


Le contexte de lecture

Lecture idéale pour le Pumpkin Autumn challenge dans le menu Automne frissonnant catégorie "le fantôme de l'apéro" : l'ambiance macabre et barrée de ce dernier tome sied parfaitement au thème. 

"Monsieur Nyx disait que rien ne valait la vérité nue, mais Tristabelle affirmait qu'il valait mieux l'habiller de beaux mensonges ou la couvrir de silence pour éviter qu'elle ne prenne froid.. Dolorine suivit son conseil et garda la vérité bien au chaud dans sa gorge."




Ariel Holzl et sa trilogie

Je termine cette trilogie qui m'accompagne depuis quelques mois, non sans un pincement de coeur, tellement je me suis attachée aux personnages (c'est un effet retors distillé par Monsieur Nyx)
Je pense que je pisterai la plume de cet écrivain qui a su créer un univers, une ambiance et des personnages hors du commun avec espièglerie, humour mordant et style

"Ses espoirs de sortir vivante de ce traquenard fondaient plus vite qu'un lapin en sucre dans un bain d'acide."

Chaque tome a éclairé une des sœurs de cette famille atypique, provoquant à chaque fois des émotions différentes. 

 
 Question d'esthétique : rendre à César, ce qui appartient à César*

Les trois tomes de la trilogie ont trouvé leur place sur une étagère de ma bibliothèque...
Les couvertures sont magnifiques et invitaient déjà à pénétrer dans Grisaille. 
Merci à l'illustrateur : Melchior Ascaride qui a su capter mon attention au milieu de pléthore d'ouvrages pour que je m'arrête et découvre cette magnifique histoire à 3 facettes.

*nouvellement réformé après décret de Grisaille : rendre à Tristabelle, ce qui appartient à Tristabelle, é-vi-dem-ment !)

 L'ambiance, l'intrigue et les personnages

Un nouveau lieu, de nouveaux personnages et un retour final à Grisaille (qui m'a un peu manqué avec ses rues coupe-gorges et ses salons de thé empoisonné). 
Les atmosphères sont toujours aussi bien soignées, on s'y croirait (pensionnat en décrépitude, monde des fées en surbrillance, entrepôt de Forge-Rage "steampunkisé"...)
Dans ce dernier tome, l'on se rend compte de la difficulté de Dolorine pour communiquer avec les autres et se faire des amis. 

 "Si vous envisagez réellement une carrière dans l'écriture, il va falloir faire preuve d'un peu plus de vérisimilitude dans vos récits. Sinon personne n'y croira. "

Ariel Holzl cultive son amour des bestiaires fournis en monstres/personnages barrés entre autre kraken, rapiécés révolutionnaires, clowns psychopathes, vampires amoureux transis, fées enquiquineuses, institutrice Frankenstein, élèves harceleurs/harcelés et un Nyx qui révèle enfin ses intentions mauvaises...


L'écriture et le style d'Ariel Holzl

Que dire que je n'ai pas déjà souligné : ravie d'avoir retrouver sa verve dans des dialogues savoureusement acides, dans les réflexions candides de Dolorine et dans les descriptions atmosphériques sulfureuses et animées d'une âme propre. 

"Les nuages enflaient comme des cornemuses, prêts à éclater en fanfare, un orage vaniteux travaillait son entrée."



Ce que je retiens de cette lecture...

C'est que j'ai passé un très bon moment en compagnie des vénéneuses ou venimeuses Soeurs Carmines. C'est qu'Ariel Holzl est un très bon raconteur d'histoires à la plume alerte, espiègle et facétieuse, plume qu'il plonge (je le soupçonne) avec délectation dans une encre mêlée de sang, de vomi, de gaz follet et autres substances en liquéfaction pour notre plus grand plaisir.




Post Squelettum :
Pour les accros au monde de Grisaille, Ariel Holzl a concocté de petits textes, allez faire un tour sur son blog pour avoir des nouvelles de Dolorine.  

"Parfois, à trop traîner avec les morts, j'ai l'impression que j'en oublie de vivre..."

Et bons Novencre et Demembre à tous, vivants et morts !


samedi 10 novembre 2018

Le Carnaval de printemps, tome 1 : bienvenue à Bluebells





 🦊🌳🐰
Le Carnaval de printemps, tome 1 : bienvenue à Bluebells 
Caroline Leroux
Edilivre
mars 2018
29 p.
9782414243501

La petite histoire

 En ce début de printemps, une joyeuse effervescence règne dans le village de Bluebells, à la veille de l'ouverture du traditionnel Carnaval de printemps. Sous la houlette de Mme Poppy, une dame renarde malicieuse, les préparatifs vont bon train. Cette année, un invité de marque est attendu. Il s'agit du grand chef Sir Harald Sheep, qui doit venir installer son restaurant éphémère à Bluebells pour quelques jours. Quel événement ! Mais à quelques heures de l'arrivée du chef, c'est la catastrophe : Jasper la Tortue, l'un des bricoleurs les plus aguerris du village, est victime d'un accident ! Les travaux ne seront jamais terminés à temps ! À moins que... Un soupçon de solidarité, une pincée d'ingéniosité, une bonne dose d'amitié... Voilà une recette qui pourrait fonctionner... 

Le contexte de lecture

Ouvrage numérique reçu en service presse. Je remercie l'autrice Caroline Leroux et la maison d'édition Edilivre pour l'envoi. 

Ce que j'ai pensé de cette lecture 

Dès l'entrée en matière, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un album de Franklin la petite tortue avec ses animaux personnifiés vivant dans une forêt et s'entraidant. D'ailleurs, la bienveillance et la solidarité sont les maîtres mots de cette histoire.

L'intrigue et le rythme

Cette petite communauté bien soudée attend la venue d'une célébrité. L'histoire est assez simple, étayée de dialogues et prend le temps de présenter les personnages autant physiquement que par leur caractère. Ce que je trouve dommage, c'est que ce tome manque de péripéties et d'actions (c'est trop introductif et l'on reste sur sa faim). On sent à la fin de la lecture que les ennuis vont commencer. C'est dommage, car je pense que le jeune lecteur auquel s'adresse le livre aura besoin de rebondissements pour apprécier. L'univers, somme toute, est plaisant et bien campé. 
C'est trop timide sur le plan de l'espièglerie et de l'action, à mon goût.

L'écriture et les illustrations

Pour finir, je parlerai de l'écriture qui est fort agréable, tant dans les descriptions que les dialogues. Tout est bien amené, l'on chemine avec Madame Poppy dans le village, découvrant chaque habitant, les relations de chacun. Les illustrations sont en accord avec le texte et très colorées. Elles participent à la gaîté qui se dégage de l'histoire.

©Caroline Leroux


L'atmosphère et le ressenti

C'est une histoire qui prend son temps, gentiment, dans un décor paisible et charmant avec des animaux personnages bienveillants. J'avoue que tout du long j'ai apprécié ce récit mais la fin est assez frustrante.


 Conseils de lecture

Une lecture que je conseillerai donc aux parents amoureux de Pierre lapin de Béatrix Potter, des Drôles de bêtes d'Antoon Krings ou encore de Franklin la tortue de Paulette Bourgeois pour qu'ils en fassent la lecture à des enfants de 4 à 6 ans. Pour une lecture seule, je le conseille à partir de 7-8 ans. 
Si c'est univers vous plaît,  je vous suggère la lecture des albums de la Famille Passiflore (des lapins) écrite par Geneviève Huriet, illustrée par Loïc Jouannigot😍  dont j'adore les dessins qui sont tendres et fourmillent de détails croquignolets.

Les Pirates de l'île Mirage, tome 1 : la malédiction

 

 ☕🌰🍄🍎
Les Pirates de l'île Mirage, tome 1 : la malédiction
Colau, Axelle
Rouge safran (Poivre)
septembre 2018
104 p.
9791092001334

La petite histoire



Premier tome des aventures de pirates étonnants, (et parfois détonnants), en butte à des soldats venus d’un autre monde, voilà ce que nous propose Axelle Colau dans cette aventure aux parfums de brisants.


Le contexte de lecture

 Découverte du Salon des Aventuriales. Ce roman pour les 9-12 ans se trouve être écrit par Axelle Colau qui proposent également deux autres romans fort différents mais intéressants à savoir Génération captive (Au loup éditions)  et AliN (Rise éditions).







 Lecture effectuée dans le cadre du Pumpkin Autumn challenge 2018.Lecture à deux voix avec mon fils.


Ce que j'ai pensé de cette lecture...


De l'action, de l'action et encore de l'action dans un monde féerique d'îles flottantes où des pirates en herbe guidés par la belle BigRed jouent à cache-cache avec des automates dirigés de main de fer par le terrible commandant de la Garde Royale, Drake. 

Très divertissant, un roman d'aventures pour les 9-12 ans.

mercredi 7 novembre 2018

Sorceline




 
☕🌰🍄🍎
Sorceline, tome 1 : un jour, je serai fantasticologue !
Sylvia Douyé
Paola Antista
Vents d'Ouest
avril 2018
9782749308524


La petite histoire

Sorceline fait sa rentrée à l'école de cryptozoologie où elle s'apprête à étudier les créatures légendaires. 
Elle est ravie d'apprendre mais des choses inquiétantes se passent, elle mène l'enquête avec ses camarades de classe.

Le contexte de lecture

J'ai lu cette bande dessinée jeunesse dans le cadre de la semaine du Trick or Treat Readathon mais aussi pour le Pumpkin Autumn Challenge. J'ai rencontré l'illustratrice italienne lors des Aventuriales de Ménétrol. Elle a réalisé une fée apeurée cachée dans des racines d'arbre.

Je vous laisse découvrir le booktrailer. 

 Les illustrations

Je mentirai si je niais le fait que cette couverture et ce titre n'avaient pas attiré mon regard. J'ai été littéralement envoûtée par ses animaux hybrides et cette petite sorcière en devenir. Ouvrons le livre maintenant, dans un écrin de feuilles aux couleurs automnales l'on découvre des planches où la couleur met magnifiquement à l'honneur les ambiances et le ressenti. Grâce à des yeux immenses, les émotions sont bien retranscrites. D'entrée de jeu nous sommes plongés dans un monde lugubre : un manoir perdu au milieu d'un marécage en pleine nuit.  
Nous sommes dans une école de cryptozoologie d'où le foisonnement de créatures presque toutes hybrides. La dessinatrice s'en est donnée à coeur joie pour les créer, à n'en pas douter. 

 L'intrigue

L'agencement des planches permet de créer une dynamique et accompagne bien l'intrigue qui est une sorte d'enquête pour comprendre les disparitions qui surviennent tout au long du livre.

Les personnages

On s'attache d'emblée à Sorceline, une fille sûre d'elle un peu cabocharde.
Les autres élèves sont ici esquissés et n'ont pas encore pris leur pleine mesure.  

Ce que j'ai pensé de cette bande-dessinée

 
Une bande dessinée jeunesse dont j'adore l'univers de sorcellerie. Les dessins sont magnifiques avec un bestiaire intéressant et riche. J'espère la suite rapidement. 


L'Atelier des sorciers tomes 1 et 2




L'Atelier des sorciers tome 1 
Kamome Shirahama
Pika Edition
mars 2018
212 p
9782811638771




La petite histoire du tome 1

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. 
En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. 
Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !

Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !


L'Atelier des sorciers tome 2
Kamome Shirahama
Pika Edition
juin 2018
192 p
9782811640897


La petite histoire du tome 2

On naît sorcier, on ne le devient pas. C'est la règle. Pourtant, Kieffrey a pris Coco sous son aile et a fait d'elle sa disciple : d'humaine normale, la voilà devenue apprentie sorcière !
 Kieffrey, Coco et ses trois camarades se sont rendus à Carn, petite ville de sorciers, pour acheter des fournitures magiques. 



Mais soudain, les quatre fillettes tombent dans un piège tendu par un mystérieux sorcier encapuchonné : elles sont coincées dans une dimension parallèle et doivent échapper à un dragon !



Le contexte de lecture

 Lecture pour le Pumpkin Autumn Challenge et Le Trick or Treat Readathon. Idéal pour cette période.










Ce que j'ai pensé de ces deux mangas introductifs à la série...

 Je me suis régalée et j'ai donc sauter sur la suite que je me réserve bien au chaud pour un petit moment de douceur et de magie. 

Un petit enchantement qui m'a ravi autant avec le récit qu'avec les illustrations soignées qui donnent à voir un univers riche. 
C'est une vraie bulle de plaisir pour les yeux et j'adore cette apprentie sorcière ingénue et créative.


Dans la droite ligne du premier tome : la magie opère. Un manga sucré à dévorer sans tarder ! J'ai la suite là tout près pour un moment que je sais d'avance savoureux.

Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école

 💀👻😈💜👿 Les Soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'école Ariel Holzl Mnémos (Naos) âpre-île 2018 271 p. 9782354086442 ...