dimanche 15 septembre 2019

La Toute petite librairie


Crédits : Gulf Stream éditeur

La Toute petite librairie
Adeline Ruel
Antoine Brivet (illustrations)
Gulf Stream éditeur
Premiers romans 

Le texte d'éditeur


La petite histoire

Augustin rejoint ses amis Frédéric et Alice à l'école sous une pluie battante. Ils viennent d'apprendre qu'ils ont une nouvelle maîtresse : Madame Pandora aux yeux verts hypnotiques. Cette première journée est très étrange quand les trois amis se retrouvent devant la toute petite librairie de la mère d'Augustin, Madame Tellier. Il y a comme de la magie dans l'air, les trois copains vont mener l'enquête...

Ce que je retiens de cette lecture...

L'ambiance fantastique est très bien amenée aidée grandement par les images très colorées d'Antoine Brivet.  D'abord de la sorcellerie de protection, puis des créatures maléfiques et féériques ensuite et pourquoi pas des métamorphes et tout cela au milieu des livres. une lecture idéale pour les esprits imaginatifs. L'imagination est la maîtresse-palabre de cette histoire et la clé.




Les trois petits héros se complètent avec leurs caractères très différents : un taciturne, un clown créatif et une intrépide fantasque. On ajoute à ce trio une méchante sorcelière-maîtresse, une mère mystérieuse et un père conteur et on obtient une aventure effervescente.
Le décor n'est pas en reste pour nous distraire avec une librairie de poche poussiéreuse, un mystérieux château entretenu mais désert et des sous-sols labyrinthiques.


Une petite aventure au milieu des livres et de l'importance de l'imagination rondement menée. Venez suivre Alice, Fred et Augustin dans la toute petite librairie. Pour les amoureux d'histoires fantastiques, empreintes de magie.

lundi 9 septembre 2019

Au crépuscule et après


Crédits : H.Tag éditions
 🧚⭐💀🔮
Au crépuscule et après
Raphaël Panarisi
H.Tag éditions
août 2017
123 p.


Le texte d'éditeur
Crédits : H.Tag éditions

La petite histoire

 Flavien est à l'hôpital au chevet de sa sœur Adeline, qui est dans le coma suite à un accident de voiture. Un soir, après sa lecture d'un conte ou autre récit imaginaire qu'elle affectionne particulièrement, il s'assoupit...en se réveillant il découvre devant lui une drôle de créature une sorte de souris... verte, une souris faite d'herbe fraîche qui l'entraîne sous le lit. commence alors pour ce jeune garçon de 10 ans  des aventures magiques.


Ce que je retiens de cette lecture...

L'univers créé

Nous nous retrouvons à la frontière de deux mondes : un monde réel et impitoyable et celui des rêves et des contes dans une dimension fantastique, donc. L'on bascule, telle Alice au pays des Merveilles dans un univers féérique assez familier car l'on y croise des personnages, des lieux et des objets de contes et légendes connus et reconnus.
C'est un véritable récit initiatique auquel on prend part au côté du jeune héros malgré lui, Flavien. Il a une quête :  faire front au Scarifié et faire disparaître la brume qui recouvre ce monde imaginaire, un compagnon de route : une créature verte douce et réconfortante. Flavien voit dans ce défi la possibilité de réveiller sa sœur endormie, mais est-ce là son véritable dessein ou destin ? 

Les personnages 

L'auteur jalonne le parcours de Flavien d'embûches et de rencontres et une panoplie de personnages originaux ou reconnaissables qui nous font sourire ou frémir. Nous allons croiser sur la route une naïade, des sphinx redoutables, un méchant capable de recréer nos pires cauchemars, des chevaliers intrépides, une dumma douillette, des géants...

J'ai aimé parcourir le monde féérique de Flavien, découvrir les créatures qui le peuplent, les clins d’œil aux différents contes et légendes et le point final poignant de ce récit.

mercredi 4 septembre 2019

Les Abîmes d'Autremer

 
Crédits : ActuSF/Naos


 🚀🐋🌌🌠🪐
Les Abîmes d'Autremer, l'intégrale
Danielle Martinigol
Editions Actu SF
Naos
janvier 2017
496 p.

 
 La petite histoire (première période : l’Élue)
 
Sandiane Ravna vient d'être évacuer après un incident sur son vaisseau grâce à un astronef de la planète-océan Autremer. Elle et son père grand reporter et fouineur incontesté souhaiteraient interroger le pilote de l'abîme, ce vaisseau spatial sauveteur. L'accès à la cabine de pilotage leur est interdit. Commence alors pour Sandiane une enquête qui va la conduire sur la planète-océan. Elle va se lier d'amitié avec des habitants et découvrir leur secret. Peuvent-ils lui faire confiance au vu de sa recherche de notoriété ?

Le contexte de lecture
 

J'ai fait cette lecture pour découvrir l'autrice jeunesse Danielle Martinigol dont je n'avais lu aucun roman. Elle sera présente aux Aventuriales fin septembre et je souhaitais lire au moins un de ses ouvrages avant ce salon. Je l'ai découvert cet été : la couverture étant de bon temps avec la saison et mon envie du moment.

J'ai choisi de découvrir la trilogie  Les Abîmes d'Autremer,  regroupant les Abîmes d'Autremer renommée  l'Elue, suivi de l'Envol et de l'Appel anciennement l'Envol de l'Abîme et l'Appel des Abîmes, additionnée d'une nouvelle préquelle l'Enfant et l'Abîme. 

 
Ce que je retiens de cette lecture...


Je parle ici principalement de la première période pour éviter les spoils. (les deux autres périodes et la nouvelle en fin d'articles)

L'univers créé et les thématiques abordées
C'est un space opera voire plutôt un planet opera pour la première partie avec la découverte de la planète-océan Autremer. Une planète recouverte d'eau constellée de millions d'îles et aux deux lunes. On découvre avec l'héroïne la flore et surtout la faune de cette planète paradisiaque du moins dans le circuit touristique.

L'autrice dans ce cadre de science-fiction va parler surtout des rapports humains : de la confiance principalement. Elle est interroge son lecteur sur la notion de vérité : est-ce que toute vérité est bonne à dire ? Quelle conséquences peuvent  engendrer des révélations à l'échelle d'une famille, d'une planète, d'un système solaire ? Elle aborde les thèmes du secret, de l'entraide et de l'amitié.
Elle nous parle de préservation des espèces, de biodiversité.
Elle avance également une critique vis-à-vis de la médiatisation à outrance, de la déconnexion avec la nature pour une sur connexion au virtuel.

Les personnages
Enfin elle crée un récit initiatique qui amène Sandiane à renouer avec sa nature profonde, à trouver son identité dans le cosmos, à répondre à un manque, un vide dans sa vie.
 On découvre également les Autremeriens, leur façon de vivre à travers une famille soudée : Mel, Madery, Paul.
Le père et la mère de Sandiane ont des personnalités diamétralement opposées : le père est en quête de scoop et de notoriété assez imbu de lui-même alors que la mère aspire au calme et est férue d'objets qui ont une histoire, un vécu.
Et enfin, on apprend à connaître petit à petit les Abîmes, vaisseaux ô combien fascinants.


 La petite histoire (Deuxième époque : l'Envol)

15 ans après la révélation sur les Abîmes, Corian, un jeune homme d'une planète hostile devient un des participants du show de téléréalité  : les Vainqueurs de l'Impossible. Show qui filme l'osmose entre Abîme et Perl. Nous retournons donc sur Autremer pour retrouver Sandiane et sa famille ainsi que les Abîmes, ces vaisseaux organiques qui peuvent passer en hypervitesse par stase.



 La petite histoire (Troisième époque : l'Appel)

Corian, Aëla et Djem se retrouvent quelques années plus tard jeunes adultes. Aëla est toujours aussi rebelle et fascinante tout comme son Abîme noir, Jang-al.  Un nouveau personnage Chaddy va faire son entrée dans cette aventure qui va aller au-delà de la galaxie à la poursuite des Abîmes.


 La petite histoire (La nouvelle : l'Enfant et l'Abîme)

La première rencontre d'un Abîme et d'un Autremerien. 

En bref


 La lecture de cette trilogie a été un véritable plaisir. J'ai adoré suivre Sandiane, Mel, Corian, Aëla, Chaddy  et les Abîmes. Les événements s'enchaînent l'on suit l'évolution du récit au même rythme que l'évolution des personnages. 
Un space opera doublé d'une saga familiale à mettre entre toutes les mains. 

Un vrai dépaysement et de belles réflexions positives et constructives qui font écho à notre monde.

mardi 3 septembre 2019

La Reine du Diable Rouge


Crédits : Pulp Factory
 🚀🤖💫🔫
La Reine du Diable Rouge
Jean-Christophe Gapdy
Pulp Factory
janvier 2019
203 p.

Le texte d'éditeur

 Gerulf, l’androïde, est le précepteur de Thomas. Lorsque le jeune garçon est enlevé, face à la lenteur des polices terrestres et malgré le peu d’indices dont il dispose, il se lance à sa recherche. Au cours de ses investigations, il découvrira une autre disparition qui lui semble inexplicablement liée : celle d’une jeune femme sur Mars.
Avec ténacité et pugnacité, il va enquêter, ce qui le conduira dans des situations de plus en plus périlleuses où se croisent intelligences artificielles, pirates et bellicistes des forces spatiales. Et, surtout, il fera la connaissance du Diable Rouge et de sa fascinante Reine.


Quand les coïncidences dépassent leurs probabilités, il ne s'agit plus de hasard, mais de manœuvres. "




La petite histoire

Nous sommes dans les pensées de Gerulf, le garde du corps de Thomas, le fils d'un magnat de l'industrie. Il rêve de devenir détective interplanétaire. La disparition du jeune homme, lui permet d'espionner, questionner et soulever un mystérieux complot qui concerne plusieurs entités : la Spatiale, l'autorité entendue, les pirates toujours à l'affût de butins et une organisation secrète dirigée par la reine du Diable Rouge. Ce que je ne vous ai pas dit c'est que Gerulf, féru de films noirs américains est un androïde sophistiqué qui n'a rien à envier à l'inspecteur gadgets.

Le contexte de lecture

Premier roman lu de cette maison d'édition qui favorise l'imaginaire et le mélange des genres avec une pointe de nostalgie pour la SF des années 70 semble-t-il.
C'est ma première lecture pour le #PumpkinAutumnChallenge 2019 dans le menu Automne Astral. Je valide ainsi la catégorie 2 "Rêverons-nous de moutons électriques ?" avec androïdes en guest star. 

Ce que je retiens de cette lecture...


Je dirai d'emblée que j'ai adoré cette enquête policière et futuriste avec un héros androïde à la personnalité atypique et attachante. Mais seulement pour les 150 premières pages ensuite c'est assez décousu et ne m'a pas apporté la fluidité et la satisfaction des premières pages. C'est bien dommage car on progresse bien dans ce space opera allant de planète en vaisseau à la poursuite d'indices de pistes et voies sans issue. 
 J'aime beaucoup le détective intelligence artificielle ainsi que Wu, l'IA vaisseau mais je n'ai pas beaucoup d'empathie pour les autres personnages. 
J'apprécie le mélange des genres : policier et SF, le cocktail est plutôt réussi.

 

Légende

Crédits : Milady
🪓🪓🪓🪓
Légende
David Gemmell
Milady
2008
501 p.


 Le texte d'éditeur

Druss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d'une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. Dros Delnoch est une forteresse. C'est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l'empire Drenaï. C'est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l'envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir.

Le contexte de lecture 

Je découvre cet auteur de fantasy grâce au challenge sur Livraddict des auteurs de l'Imaginaire proposé par JessEpica. Je la remercie pour cette découverte livresque qui m'a permis d'apprécier une plume intéressante, un très bon conteur épique.

Ce que je retiens de ce roman....

On suit d'abord en parallèle plusieurs personnages des guerriers aguerris, des bandits filous, des femmes guerrières ou guérisseuse, un colosse légendaire, des prêtres aux pouvoirs télépathiques, un envahisseur sans foi ni loi. Tous vont se retrouver au siège de la forteresse Dros Delnoch.  

Une bonne surprise j'avais peur de trouver des longueurs et il n'en ai rien : de la fantasy épique de haute volée. Eh! oui malgré ses 500 pages bien tassées, l'auteur crée un souffle soutenu, haletant avec une galerie de personnages tous charismatiques. 

Il alterne les points de vue, s'intéresse et nous intéresse à la vie militaire, intime de chacun. 
Il touche à plusieurs cordes sensibles du lecteur : l'empathie, le goût de l'aventure, l'attrait de l'enquête, l'envie de sang, le plaisir de la romance même au milieu du chaos et des cendres. 

J'ai adoré tous les personnages. J'aime les conversations, les stratégies militaires, les complots et bien sûr les combats.

La Toute petite librairie

Crédits : Gulf Stream éditeur La Toute petite librairie Adeline Ruel Antoine Brivet (illustrations) Gulf Stream éditeur Premiers r...