dimanche 28 octobre 2018

Cosmographia

©Editions du Chat Noir

★✵☆✬
Cosmographia
Mathieu Guibé
Nicolas Jammoneau
Editions du chat Noir (graphicat)
novembre 2016
48 p.
ISBN:9782375680230



La petite histoire

 Les constellations ne sont pas les seuls messages que le ciel nous adresse. Les étoiles et leurs cycles, dans leur improbable répartition, nous racontent une histoire dont nous sommes les propres acteurs. Nous ne savons pas qui est de l’autre côté de la plume, nous ne pouvons que supposer. Mais si l’univers est en permanente expansion, c’est parce que le récit continue. Mon frère et moi sommes les seuls à pouvoir déchiffrer les secrets célestes. Nous sommes Cosmographes, nous sommes lecteurs d’étoiles.


©Editions du Chat Noir



Ce que je retiens de cette lecture...

Un artbook graphiquement maîtrisé avec une histoire de Cosmographes assez mystérieuse. L'écriture est poétique et fluide mais des zones d'ombres nuisent à l'intrigue ici assez décousue. L'histoire aurait méritée un développement plus important vu la richesse de l'univers créé.

©Editions du Chat Noir

Courtney Crumrin, intégrale, volume 1


©Akileos
 👻💀🦇🏰🎃

Courtney Crumrin, intégrale, volume 1
Ted Naifeh
Akileos
août 2014
377 p.
ISBN:9782355741784

 La petite histoire

3 histoires qui sont chronologiques dans cette anthologie

©Akileos


 Courtney Crumrin et les choses de la nuit

Courtney vit à Hillsborough. Son oncle, Aloysius, est tiré de sa retraite par l'assemblée des sorciers pour affronter une créature dévastatrice du monde souterrain. Courtney et son oncle rencontrent Skarrow, accusée d'avoir maudit une belle sorcière. Ils se lient d'amitié avec la malheureuse et tentent de mettre au jour une conspiration au sein de l'assemblée des sorciers.

©Akileos


Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers

 Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers, nous permet de retrouver Courtney confortablement installée à Hillsborough, jusqu'à ce que son oncle soit tiré de sa retraite par l'Assemblée des Sorciers pour affronter une créature dévastatrice du monde souterrain. Ceci met à jour un mystère dans lequel Courtney ne peut s'empêcher de mettre son nez. Bientôt, elle rencontre Skarrow, une mystérieuse et silencieuse chose de la nuit, accusée d'avoir maudit une belle et solitaire sorcière. Courtney et l'oncle Aloysius se lient alors d'amitié avec la malheureuse créature et tentent de mettre à jour une sombre conspiration au sein de l'Assemblée des Sorciers.
Dans ce second volume, Courtney fera connaissance avec quelque chose d'encore plus effrayant que les gobelins qui rampent sous son lit, l'immonde Tommy aux os ensanglantés ou le cruel chat, Mittens : l'ambition des hommes pour le pouvoir.


©Akileos


Courtney Crumrin  et le royaume de l'ombre

 Courtney a intégrée une nouvelle école, mais cette fois-ci il s’agit d’une classe spéciale de l’Assemblée, dédiée à l’étude de la magie. Quiconque connait Courtney, sait qu’on ne peut pas la qualifier de “gentille petite fille”, mais rares sont ceux qui réalisent vraiment ce dont elle est capable. Excepté Templeton, le gardien des lois, qui la soupçonne de pratiquer la magie noire et d’être responsable de la disparition du marshall Hugues. Pour ces nouveaux camarades, elle est la sinistre fille du fond de la classe. Et ce jusqu’à ce qu’ils décident de mettre leur nez dans les sorts interdits et voir ce que ça donnerait de transformer le petit Joey en chose de la nuit.

©Akileos





Seule Courtney connait le chemin du royaume des goblins et le moyen de trouver une antidote pour l’infortuné Joey, avant qu’il ne lui reste plus une once d’humanité. Aussi, doit-elle décider si ces imbéciles de gamins valent les efforts et les risques d’une telle aventure. D’autant que du point de vu de Templeton, ce périple au royaume des choses de la nuit serait le pire des crimes, et il lui faudrait alors arrêter Courtney par tous les moyens.


©Akileos



©Akileos

 

Ce que je retiens de ce graphique...

J'adore ces dessins en noir et blanc qui sont parfaits pour bien mettre en valeur les choses de l'ombre : le "bestiaire" est magnifique et j'adore le personnage au caractère bien trempé de Courtney
L'ambiance fantastique est tip top pour une lecture halloweenesque !

©Akileos

samedi 27 octobre 2018

1984 de George Orwell

©France loisirs

 👀👀👀👀

1984 
George Orwell
France Loisirs
février 2018
557 p.
ISBN:9782298138832

 La petite histoire

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face.
BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.


 Le contexte de lecture

 J'avais lu l'année dernière : la Ferme des animaux de George Orwell, ma chronique ici. On retrouve dans ce roman cette envie de secouer l'esprit humain, de le pousser à se poser des questions sur ses agissements, sur la société, sur le pouvoir en place. Mais le message reste teinté de pessimisme quant à la cruauté humaine capable de fléchir la pensée et d'annihiler toute conscience humaine, de briser l'humanité. 
Classique découvert dans le cadre du challenge SF un jour, SF toujours et qui valide également l'objectif du mois (lire un classique d'avant 1990).


Ce que je retiens de ce roman d'anticipation

La lecture de ce livre qui rappelle l'Histoire avec un grand H et les totalitarismes du 20ème siècle m'a aussi fait penser à l'intrigant Brazil de Terry Gilliam (le cinéaste de Monty Python semble s'être inspiré en partie de ce chef-d’œuvre d'anticipation, sorti en 1985). 
 Un  parallèle très fort avec la seconde guerre mondiale qui vient de se terminer (1948) et laissent des traumatismes indélébiles : les jeunesses hitlériennes ou chemises brunes (les Espions), les moyens de propagande nazie qui rappellent les affiches et les programmes dirigés par Joseph Goebbels, l'effacement pur et simple des dissidents comme lors du génocide juif...

A lire pour réfléchir sur les dictatures et penser tout court.

#PLIB2019 Participation au Trick or Treat Readathon




Ce challenge est proposé dans le cadre du PLIB 2019 par les organisateurs Pauline de la chaîne Patatras et Mégane de la chaîne La pause Lecture : lien vers leur présentation ici et .

Je pense concourir dans la Team loups garous avec la pile à lire qui suit en photo (je ne lirai pas tout !); j'ai sélectionné quelques titres de la pré-sélection du PLIB 2019, des lectures halloweenesques et 3 graphiques
.


Finalement j'ai apporté 10 points à la Team loups-garous(je n'ai pas compté La légende des plumes mortes : SF à mon goût, plus que fantasy). 

Mes lectures : 

Le carnaval aux corbeaux (non terminé)
Miss Peregrine et les enfants particuliers (terminé)
L'atelier des sorciers 1 et 2 (dévorés !)
Sorceline 1

L'Appel de la forêt de Jack London

©Gallimard jeunesse

 🌰🍄🍎🍁

L'Appel de la forêt (ou l'appel sauvage)
Jack London
Gallimard jeunesse (Folio junior)
1986 (1903) 
192 p.

La petite histoire

Admiré par tous et choyé par son maître, le chien Buck n'a vraiment pas de raison de se méfier des humains. Un homme va pourtant l'arracher à son foyer ; un autre va lui enseigner la dure loi du plus fort. Devenu chien de traîneau, Buck découvre la violence, le goût du sang. Des rivalités déchirent la meute dont il fait maintenant partie. Alors que Buck s'éloigne de la civilisation, une voix venue de la forêt éveille dans sa mémoire l'appel de la nature, puissant, irrésistible...

 Contexte de lecture

Relecture avec mon fils à deux voix. Je l'ai inclus dans le Pumpkin Autumn challenge, menu douceur de vivre : pomme au four (rappel de l'enfance).

Ce que j'ai pensé de cette relecture...

J'avais oublié que le roman était aussi violent et triste. 
 Un livre édifiant sur la cruauté des hommes et l'âpreté de la vie pour les chiens à l'âge de la ruée vers l'or. Un magnifique hymne à la nature sauvage belle mais hostile. La violence et la survie sont les maîtres-mots de cette histoire. Buck est un survivant du Klondike.



Warren 13, livre 1 : l'Oeil-qui-voit-tout

©Milan
 🌰☕🍎🍄

Warren 13, livre 1 : l'Oeil-qui-voit-tout
Tania Del Rio
Will Staehle
Milan (Grafiteen)
octobre 2016
219 p.
ISBN: 9782745977748

La petite histoire

 Voici Warren 13, garçon doté de magnifiques cheveux et d'une tête de... crapaud ! Dernier héritier d'un hôtel étrange, aux couloirs tortueux, plein de recoins cachés et d'occupants délirants. Malheureusement, Warren est aussi le souffre-douleur de sa tante, la cruelle et énigmatique Annaconda. Cette furie en est sûre : le manoir cache l'Oeil-qui-voit-tout, un trésor aux incroyables pouvoirs. Et si elle disait vrai ? Et si Warren 13 était le seul capable de résoudre les énigmes menant à ce puissant objet magique ?

Ce que je retiens de ce roman illustré...

Une aventure fort sympathique avec Warren 13 et son hôtel très particulier : enquête policière et fantastique se mêlent pour donner une histoire divertissante. Un jeunesse magnifiquement illustré et à l'intrigue bien menée.

Cœur battant d'Axl Cendres

©Sarbacane
 🌰🍄🍎🍂☕

Coeur battant 
Axl Cendres
Sarbacane (Exprim')
septembre 2018
192 p.
ISBN: 9782377311484

" Comme il y avait un blanc, Colette en a profité pour le noircir." 

 La petite histoire

Alex, 17 ans, est un « hors-la vie ». Après avoir essayé d éteindre son coeur, il se retrouve dans une clinique pour y être «réhabilité à la vie». Il y rencontre Alice, aussi belle que cynique ; Victor, aussi obèse que candide ; la vieille Colette, aussi espiègle qu'élégante ; et Jacopo, aussi riche que grincheux. À eux cinq, ils décident de s'évader de la clinique, direction le manoir de Jacopo. Le but du voyage? Se jeter d'une falaise, tous ensemble ça leur fera un projet commun ! Mais la route va leur réserver plusieurs surprises. Assez pour qu'Alex se demande si, finalement, la vie n'en vaut pas la douleur...

" « tu penses que l’amour n’est rien d’autre qu’un mélange de molécules… »
« Exactement. Par exemple, mon organisme veut me faire croire que je suis amoureux d’Alice, en faisant battre mon coeur quand je la vois. Seulement, ce n’est rien d’autre qu’une illusion, un enchaînement de réactions chimiques qui veut me pousser à tout faire pour coucher avec elle. Pourquoi toi, Alice ? » j’ai dit en me tournant vers elle. 

« Probablement parce que j’ai récemment choisi la mort à la vie, et que toi, tu as l’air un peu morte. » "

L'autrice 

J'ai déjà lu d'Axl Cendres  : Dysfonctionnelle dont la chronique est ici

"  À trop faire chauffer sa matière grise, elle finit par donner
des idées noires."


Playlist pour accompagner la lecture et qui permet d'enrichir l'ambiance semi-joyeuse semi-foldingue de cette histoire aux personnages écorchés vifs.  

– Renaud, J’ai la vie qui m’pique les yeux
– Radiohead, No Surprises
– Fauve, Les hautes lumières
– The Rolling Stones, Winter
– Serge Gainsbourg, La recette de l’amour fou
– Amy Winehouse, Our Day Will Come
– Barbara, Le mal de vivre
– Eminem, Beautiful Pain
– The Doors, Waiting For The Sun
– BB Brunes, Nico Teen Love
– Janis Joplin, Little Girl Blue
– Diam’s, T.S.
– Nirvana, Lithium
– Mylène Farmer, Alice
– Jimi Hendrix, Bold As Love
– Léo Ferré, Il n’aurait fallu (poème d’Aragon)
– Rihanna, Love On The Brain
– Jaques Brel, Une valse à mille temps
– Aerosmith, Amazing
– Arthur H, Adieu Tristesse
– Frank Sinatra, The Best Is Yet To Come
– Edith Piaf, Enfin le printemps


 L'intrigue et la plume

 J'adore les aphorismes et autres photophores (métaphores) de Colette, l'amitié candide de Victor, l'amour vache d'Alice et Alex, la clinique psychiatrique et ses "docteurs", "infirmiers" tout aussi fêlés que leurs patients...

"   Les souvenirs c’est comme les dents de lait : ça finit
toujours par vous quitter, en vous laissant un sourire
troué… "


 J'aime cette écriture tout en dialogues ou les réparties fusent, s'enchaînent se mêlent se répètent se font échos. Une écriture de l'immédiateté, de la spontanéité, qui est en fait très travaillée ciselée et mordante. Elle touche droit au coeur et fait mouche à coup sûr.

" Il n’y a pas plus heureux qu’un idiot : mieux vaut dormir
dans la lumière qu’être éveillé dans le noir…"


Ce que je retiens de cette lecture...


Un livre sur l'amour et la mort à l'humour noir incisif et des personnages attachants aux cœurs battants. Des portraits toujours aussi justes et profonds, un brin loufoques comme souvent dans les récits Axl Cendres. 

"Et puis, il y a eu ce moment…
… ce moment où son coeur à fleur de peau battait contre
ma peau à fleur de coeur…"

samedi 20 octobre 2018

La Danse de l'ourse

©Oskar éditeur

 🌰☕🍎🍂

La Danse de l'ourse
Patrice Favaro
Thanh Portal (illustrations)
Oskar (trimestre)
juin 2016
47 p.



La petite histoire


« Yiánnis, brise cette chaîne ! Je veux rentrer chez moi. Tu dois me ramener, c’est ton destin.»

C’est ce que l’ourse, que vient de gagner un jeune adolescent grec à la loterie, lui dit à l’oreille.

Face à cette étrange demande, que vont décider Yiánnis et son amie Ileana, la jeune Rom ?




Ce que je pense de ce livre

Un livre sur l'importance de l'espoir et de l'imagination pour se libérer des chaînes qui entravent sa vie. Ici il est question du destin d'un jeune Grec dans un pays endetté où un enfant de 12 ans est obligé de travailler pour vivre. La question des Roms et de leur persécution est également évoquée. Petite fable au message positif.




Les Soeurs Carmines, tome 2 : Belle de Gris

©Mnémos

 🍁🍄☕🍂🌰

Titre : Les sœurs Carmines, tome 2 : Belle de Gris     
Auteur : Ariel HOLZL
Maison d'édition : Mnémos (Naos)
Date de publication : 10/2017
Nombre de pages : 271 p.
#ISBN:9782354086039


 La petite histoire
Nous nous retrouvons propulsé dans la tête de Tristabelle qui converse bien malgré elle avec nous, lecteur.  Nous allons donc la suivre quelques temps avant le grand bal orchestré par la Reine pour dégoter une nouvelle dame de compagnie parmi les intrigantes de Grisaille. Complots, meurtres et autres réjouissances sont au rendez-vous et au garde-à-vous... gare à vous.

 " Votre sœur sent la tempête, mais vous... Vous sentez le vide. Le vide, et la pierre. Des choses froides et pleines d'écailles. "

 Le contexte de lecture
Lecture effectuée après le coup de coeur pour le tome 1 découvert dans le cadre du PLIB 2018 : et une  suite encore plus jubilatoire, même si j'ai été déçue AU DEBUT de ne pas retrouver le journal de Dolorine. En fait, j'ai adoré (?!) être plongée dans le cerveau calculateur et glacial de Tristabelle, d'une franchise désarmante.  
 L'univers créé et l'ambiance générale
Grisaille...
Nous allons à nouveau arpenter Grisaille :  la Basse-Ville, la morgue, le palais, un "monastère" mystérieux...mais sortir également de la ville et découvrir les Laments et un manoir digne d'Halloween : le manoir de Morneval. 
La ville brumeuse sous la neige rend plus crument  encore la couleur du sang ou le gris de la cendre. Cette blancheur immaculée est en osmose avec la froideur de l'héroïne principale : Tristabelle.

 " Je peux apercevoir la maison, blottie contre le flanc de la falaise, telle une chauve-souris en quête de chaleur. "
L'ambiance est toujours aussi létale dans les rues de Grisaille et les morts se font légion dans le sillage de Tristabelle. 

Nous retrouvons cet univers steampunk avec des tenues, une architecture fin 18ème-19ème siècle. 
 
 L'intrigue et la structure du récit
Le récit prend vie dans la tête de Tristabelle. Il ne faut pas plus d'une demi-page au personnage Tristabelle pour reléguer le narrateur-auteur loin de Grisaille et devenir la maîtresse du récit, de son histoire. 
"Ah, voilà qui est mieux !"
Elle invective le lecteur : moi, nous et ne me/nous ménage à aucun moment et c'est très drôle. Piquante à souhait, cette Tristabelle !
"N'avez-vous donc aucune mémoire ? Je suis très déçue. pour un fragment de mon brillant esprit, vous n'êtes pas vraiment une lumière." 

"La curiosité tue, vous savez. Moins que la peste bubonique, mais tout de même."

 Les personnages
Tristabelle est le personnage machiavélique de l'histoire. Elle est la plus extravagante de Grisaille. Elle est indifférente au monde, centrée sur sa personne, une psychopathe née. C'est extraordinaire que sa famille n'est pas été décimée de ses propres mains ou par l'élaboration d'un poison raffiné.

 "Mais comme je préfère les spiritueux au spiritisme, le seul cristal dont j'ai besoin pour entendre des voix ou avoir des visions est celui de mon verre de vin."  "

Elle est méprisante, futile, antipathique. Elle est tout à fait à sa place à Grisaille, dans ce monde du chacun pour soi. 
"Plus sérieusement, le pouvoir a toujours été ma vocation." 
Tristabelle comprend et épouse parfaitement tous les rouages de Grisaille. Son indifférence, sa suffisance agacent mais paradoxalement ses joutes verbales sont un vrai nectar jubilatoire. Sa verve, c'est de l'humour noir en bouteille de cristal contenant une  liqueur âcre et succulente à la fois. Je me répète (voir chronique tome 1) en reprenant qu'elle est l'exact contre-point de Merry.
 "Dire que j'ignorais à quel point ma voix était mélodieuse avant de l'enregistrer : à la fois suave et profonde, et légèrement piquante aussi, comme un caramel fourré à la ciguë."
Nouvel arrivant et pas des moindres en déplaise à Tristabelle : l'inspecteur Eldritch Creusombre (Eddie) : ce nouveau personnage taiseux, peu fantasque intrigue les lecteurs et Tristabelle dont les charmes ne semblent pas opérer sur lui (ou du moins de façon si peu visibles que cela en est étrange dans ce monde de l'exubérance et de l'hystérie).
Et enfin une galerie de nouveaux portraits  fascinants.
 L'auteur agrandit son bestiaire, son panel de personnages décadents, sanguinaires, intrigants, à l'agonie, imbéciles et brillants en quelques traits vifs et acerbes qui composent une foule hétéroclite, assassine, éphémère : le demi-frère nourrisson Dramatien "Dram" aux pouvoirs étranges, le père de Tristabelle Nemesios Marbre,comte de Poussière, Baptiste Poncelin, morticien, Sibylline Folgrain, aristocrate campagnarde, et pléthore de figurants aux noms évocateurs : Fernand Potage, Rollin Balivert, Cordérie Malpause, Védastine Lamproie, Nector Claquenpoing, les Charpies...et j'en laisse pléthore sur le côté...

Nous retrouvons en pointillés lady Carmine, Merry et Dolorine, Kat vampirique et Blaise, homme de l'ombre car ils laissent à Tristabelle la place de choix dans ce deuxième tome et qui lui revient é-vi-dem-ment de droit.
 Le style et l'écriture remarquables
Ariel Holzl a une plume toxique car addictive. Le texte est ciselé de bons mots, d'expressions halloweenesques désuètes "Par les épouvantails !", de néologismes macabres "avenue Pulvérulente"  qui sont bien assortis au personnage acide de Tristabelle.

" Il était temps que je change d'amis, de toute façon : ceux-là arrivaient à leur date de péremption."

C'est vivifiant et mordant.

" Je suis convaincue que vous allez vous entendre comme...
-  un poignard et un dos ? proposé-je."
 

 Ce que je retiens de cette lecture...
 Une ambiance glaciale et délicieusement cauchemardesque orchestrée par une virtuose du crime : Tristabelle. Ce tome 2 très intimiste est centré sur cette jeune femme égocentrique qui va voir son masque marmoréen se fissurer et lorsque j'ai tourné la dernière page j'ai cru entendre.... un battement de coeur régulier, profond... Mais é-vi-dem-ent cela est impossible !
Aux Aventuriales 2018, je n'ai pas pu me refuser le tome 3 et j'ai eu la malchance de rencontrer Monsieur Nyx (🔔exorcismes et protections à activer de toute urgence). C'est donc envoûtée  que je me suis laissée aller à aborder Ariel Holzl le fomenteur de cette histoire rocambolesque et reviens-y-donc-sans-tarder, à la timidité trompeuse (car son œil brille autant que le sourire de Nyx est figé sur son visage).
Je n'ai qu'un souhait : retrouver la plume d'Ariel Holzl dans de nouvelles aventures  :  Chapeau bas maître illusionniste !

"Vous êtes toujours là ?
 E-vi-dem-ment. 
Comme si vous aviez plus intéressant à faire !"
©Mnémos







jeudi 18 octobre 2018

Poules Renards Vipères, tome 2 : Zora

©Poulpe fictions
☕🌰🍄🍂

Poules renards vipères, tome 2 : Zora
Paul Ivoire
Miss Paty
Poulpe Fictions
janvier 2018
175 p.
ISBN : 9782377420056

 La petite histoire

 La suite des aventures d'Albin, Zora et Célis, au royaume des renards !
Albin et Zora sont montés tout en haut du Mont Chicken : ils habitent bien sur une île ! Et avec la montée des eaux, le territoire des serpents va bientôt être inondé, mettant en péril l'équilibre des trois peuples ennemis. Il faut convaincre les 3 royaumes de s'unir, mais Griffsec et Hagard le Solitaire, un renard cruel, ont d'autres idées en tête...


 Ce que je retiens de ce deuxième tome...

Un tome 2 palpitant et qui nous entraîne au milieu de complots, de carnages, de révélations. Un deuxième opus dans la veine du premier avec toujours autant de vivacité et des dessins plein d'humour et de tendresse. 
Cette série se lit très vite et très bien : un pur divertissement.
Le dernier tome va nous permettre de découvrir le dernier acteur du trio : Célis, le vipéreau.   

samedi 13 octobre 2018

Cupcakes et sorcellerie

©Séma éditions

Cupcakes et sorcellerie
Cécile Guillot (autrice)
Mina M. (illustratrice)
Séma éditions
mars 2018
26 p.




La petite histoire

Sur le chemin de l’école, Léa découvre qu’une nouvelle boutique vient d’ouvrir… Une pâtisserie, tenue par une sorcière, où on peut manger des cupcakes magiques.


Le contexte de lecture

Lecture dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge et qui correspond bien au menu douceur de vivre catégorie pomme au four, tasse de thé et bougie. 



Ce que je retiens de cette lecture

Un petit album kawaï, tout sucré avec une histoire métaphorique pour montrer que l'amour est fait de petites attentions quotidiennes agrémentée de dessins colorés avec un soupçon de gothique qui dépose un léger voile diaphane de mélancolie sur cet univers girly.



Fées & déesses


©Daniel Maghen

 🌰☕🍄🍂🍁
Fées & déesses
Aurélie Brunel (autrice)
Erlé Ferronnière (illustrations)
Daniel Maghen
octobre 2009
50 p.
ISBN : 9782356740144

la petite histoire

 Déesses celtiques aux allures de guerrières, fées et enchanteresses du royaume d'Arthur, fées médiévales, fées issues du folklore breton ou bien, même petites fées-papillons, s'unissent pour vous ouvrir les portes des royaumes cachés et vous dévoiler leur origine commune...

©Erlé Ferronnière
Contexte de lecture

 J'ai lu ce magnifique album dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge et il entre dans le menu Automne Enchanteur catégorie "clochette, grimoire et chandelle".

Ce que je retiens de ce livre

  J'ai adoré redécouvrir ces fées qui peuplent notre imaginaire grâce à la plume délicate d'Aurélie Brunel et les magnifiques illustrations d'Erlé Ferronnière.

©Erlé Ferronnière

©Erlé Ferronnière

La Toute petite librairie

Crédits : Gulf Stream éditeur La Toute petite librairie Adeline Ruel Antoine Brivet (illustrations) Gulf Stream éditeur Premiers r...