mercredi 1 août 2018

#PLIB2018 La Faucheuse, tome 1

©Robert Laffont
❤❤❤❤❤

Titre : La Faucheuse, tome 1
Auteur : Neal Shusterman
Maison d'édition : Editions Robert Laffont (Collection R’)
Date de publication : février 2017
Nombre de pages : 493 p.
#ISBN:9782221198674


La Petite histoire

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.


MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux...


 " Un faucheur, c’est une sorte de mort vivant. 
Présent dans le monde, mais tenu à l’écart. 
Le témoin des allées et venues des autres. "
 
 Neal Shusterman

 Cet auteur américain a vu deux autres sagas traduites en français, toutes deux de la littérature de l'imaginaire



Les Fragmentés : un thriller d'anticipation (4 tomes)

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, la charte de la vie vient d'être signée.
Elle stipule que l'on peut "fragmenter" un adolescent âgé de treize à dix-huit ans. La fragmentation consiste à " résilier " un enfant rétroactivement sans mettre fin à sa vie. Connor, Risa et Lev se retrouvent tous les trois sur la liste fatale. Leur seule échappatoire : fuir, se cacher, survivre alors qu'ils sont traqués par les Frags, la police des fragmentés.




La trilogie des Illumières : trilogie fantastique avec mondes parallèles

 Après un accident de voiture auquel ils n'ont pas survécu, les âmes de Nick et d'Allie se retrouvent bloquées à mi-chemin entre la vie et la mort, dans un univers qu'on appelle l'Éternéant. Il s'agit d'un lieu à la fois magique et dangereux où l'on croise toutes sortes d'âmes et d'objets errants. La reine autoproclamée de l'Éternéant, Mary Tourcélèste, a réuni ses ouailles dans un des rares buildings passé dans les limbes : les Twin Towers.
Or, Nick et Allie n'ont aucune envie de rester coincés dans ce monde bizarre ! Ce qu'ils veulent à tout prix, c'est retrouver leur vie d'avant.
Leur quête les mènera dans les territoires inexplorés, sombres et parfois terrifiants de l'Éternéant... Mais plus le temps passe et plus l'espoir de retrouver un jour leur existence passée s'estompe. Et si tous leurs souvenirs s'évaporaient ? Il se pourrait bien alors qu'ils ne parviennent jamais à fuir ce monde étrange et inquiétant...




La Faucheuse est actuellement adaptée pour le cinéma. 

 " Sans la menace de la souffrance, on ne peut pas connaître la joie véritable. Au mieux, on ressent du plaisir. "

L'univers, l'intrigue
Nous découvrons un univers futuriste riche, original.
La mort s'immisce au milieu des immortels pour réguler la population.
Le pivot central de l'intrigue c'est cette contradiction mort/immortalité qui se choque et s'entrechoque dans cet univers où la règle "être mortel" est devenue exception.
 " Nous possédons un monde unique et limité, et bien que la mort ait été vaincue, éradiquée comme la polio, les gens doivent quand même mourir. La fin de la vie humaine était autrefois entre les mains de la Nature. 
Mais nous lui avons volé cette prérogative. 
Désormais, nous avons le monopole de la vie et de la mort."
Le découpage de ce tome en quatre parties permet de donner un rythme particulier à cette histoire. 
Les deux premières parties permettent de découvrir l'univers et les lois qui le régissent, les personnages qui vont prendre une place importante dans l'histoire. 
Les deux dernières sont plus dans l'action, le rythme s'accélère, les rebondissements et les révélations se multiplient. 
Une montée crescendo, en puissance qui ravit l'appétit du lecteur et rend progressivement le récit addictif.
 " La culpabilité est la cousine idiote des scrupules."
Par ailleurs le récit est entrecoupé de pages de journaux de faucheurs qui alimentent la réflexion sur les actes de glanage et leur nécessité, sur la nature humaine, la mort, l'immortalité.

" Je me demande souvent si la lumière apportée par la croyance surpassait l'obscurité que ses abus pouvaient apporter. "
 
Les personnages

Les faucheurs et les apprentis faucheurs sont les acteurs principaux de cette intrigue. C'est leur point de vue  qui est ici mis en avant. Les autres protagonistes restent en toile de fond, pourtant les plus nombreux. 
 
 " Nous sommes devenus contre-nature à partir du moment ou nous avons conquis la mort."

Citra et Rowan sont les deux héros de l'histoire et présentent certes des personnalités différentes mais en demi-teintes. 
En effet, ici, la psychologie des personnages est complexe, non manichéenne. Les personnages évoluent constamment, montrent leurs faiblesses mais surtout révèlent leur instinct de survie, leur côté obscur. 
Cette approche de l'auteur permet au lecteur de s'attacher à ses deux personnages, foncièrement humains.

Je trouve que les personnages sortent des stéréotypes de héros, ils sont issus de milieux ordinaires, sans traumatismes de l'enfance. Pas de clichés sexistes non plus qui fait de ce début de saga une dystopie très intéressante.
  
" (...) Rowan avait trouvé l'usage des bouquins anciens assez rébarbatif. Mais au fil du temps, il avait fini par apprécier le papier, le fait de tourner les pages. Et il adorait refermer un livre - c'était très cathartique."

Le Thunderhead intervient à des moments clés de l'histoire pour sortir les héros d'impasses, mais son rôle est minimisé dans ce premier tome. Au vu de la couverture du tome 2 on peut penser que son rôle va s'accroître pour notre plus grand plaisir de lecteur. 

Ce que je retiens de ce livre...

C'est une dystopie à la fois distrayante et réflexive. L'action se combinant à la réflexion font de ce premier tome une pépite de la science-fiction. J'ai hâte de découvrir la suite pour retrouver les personnages, l'univers et une nouvelle intrigue originale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

Zita, la fille de l'espace, tome 1

crédits : rue de Sèvres 🚀🌠🌌🚀 Zita, la fille de l'espace, tome 1 Zita the Space Girl, book 1 Ben Hatke Rue de Sèvres novem...