dimanche 19 août 2018

Métro Z


©Rageot
💀💀💀💀
 Titre : Métro Z
Auteur : Fabien CLAVEL
Maison d'édition : Rageot (thriller)
Date d'édition : juin 2014
Nombre de pages : 215

Lecture effectuée dans le cadre de la sélection pour le deuxième Prix Les Imaginaires. 
Voir ici l'organisation de ce prix qui s'adresse aux adolescents :  http://blogsenclasse.fr/23-benevent-college-les-imaginaires/

 La petite histoire


Emma est excédée quand son métro reste bloqué à la station Châtelet. Déjà qu'elle doit s’occuper de Natan, son petit frère autiste... Quand une explosion retentit dans le wagon voisin, elle se rue, paniquée, dans les couloirs envahis par une épaisse fumée jaunâtre. Emma réalise que tous les accès sont condamnés et que Natan n’est plus avec elle ! Partant à sa recherche, elle observe le comportement étrange et terrifiant des autres passagers : indolents, marmonnant, les yeux dans le vague…
 Ce que j'ai pensé de ce roman...

  Je ne suis pas une adepte du genre Z. Les morts-vivants et le cannibalisme et la violence qui accompagnent ces créatures n'est pas trop ma tasse de thé. Mais j'ai réussi à passer mon dégoût grâce à une action prenante avec des thématiques qui m'ont intéressées : tractations politiques pour étouffer l'affaire, manipulation du public par la désinformation, traitement du terrorisme.

Un peu de frissons, de l'action, des personnages attachants avec Emma, Natan, son frère autiste et C'byl, une graffeuse qui n'a pas froid aux yeux. Du suspense et de l'émotion grâce à une intrigue bien amenée, rien de mieux pour cette histoire de zombies s'adressant à  un public ado, amateur de sensations glaçantes.

 Nous assistons à une virée aux enfers (métro parisien, huis clos cauchemardesque et glauque) qui permettra au final à un frère et une sœur que tout oppose de se retrouver.
Claustrophobes et zombiphobes s'abstenir ! L'hémoglobine et l'adrénaline font bon ménage dans ce thriller flippant où l'instinct de survie est le seul moyen de rester en vie.

Petit bonus : l'on retrouve , adulte l'héroïne de Décollage immédiat, Nuit blanche au lycée et Captive , Lana Blum, ici personnage providentiel qui va donner un coup de pouce à nos jeunes survivants de cette contagion zombie.

" D'abord une lumière. Ensuite un bruit épouvantable.
Puis, tout le monde est jeté par terre. Quilles de bowling renversées par une boule invisible.
Emma ne maitrise plus rien. Son corps réagit à sa place. Elle voit ses mains se tendre pour amortir le choc avec le sol. Mais il est déjà semé d'individus enchevêtres, sorte de tas informe d'où émergent des bras et des jambes. Curieusement, elle ne distingue aucune tête.
C'est peut être un cauchemar..."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...