vendredi 29 décembre 2017

Le Père Noël et son merveilleux monde magique

❆❆❆❆






Le Père Noël et son merveilleux monde magique

 

Rod Green
Jon Lucas
Carol Wright
Quatre Fleuves
octobre 2007
30 p.


Nous partons à la découverte du Pôle Nord et de son habitant le plus mystérieux le Père Noël. Un docu-fiction détaillé sur la faune polaire et sur l’organisation dans le chalet du Père Noël.







Lecture commune avec mon fils sur Noël qui entre à la fois dans le Cold Winter Challenge et le Challenge Albums Jeunesse.



C’est un objet-livre de grande qualité : avec des double pages à rabat, des volets et des lettres qui permettent de découvrir dans le moindre détails l’univers magique du Père Noël. 
 

Nous découvrons d’abord l’Arctique de façon documentaire avec la description géographique puis les animaux qui vivent dans ses zones de froid extrêmes. Puis nous découvrons la maison du Père Noël : son atelier (immense dépliant), ses réserves, la cuisine, la chambre, le garage du traîneau, les box des rennes, les occupations des lutins, la mère Noël…

Cette présentation semi documentaire est très appréciable car l’on découvre des éléments précis et l’utilisation de la poudre magique, la garde-robe du Père Noël, le fonctionnement du courrier et même une recette de cookies très déliceuse de la mère Noël. Le choix journalistique renforce l’idée que le Père Noël existe car les informations sont expliquées et documentées (cela entretient la magie de Noël et les enfants sont émerveillés).



Les illustrations de Jon Lucas et Carol Wright sont très belles et bien que précises alimentent l’imaginaire. 
 

J’ai beaucoup aimé les  « surprises » à chaque page avec des volets mystères, des tirettes, des cartes, lettres, documents pliés en accordéon et autres éléments de pop-up qui enrichissent le livre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...