samedi 27 janvier 2018

Voyageuse tome 1 d'Iman Eyitayo

 
❤❤❤❤💗

Voyageuse tome 1


Iman Eyitayo

Plumes solidaires

juillet 2017

248 p.


#PLIB2018



Un ami dans le coma, un secret, un voyage...  
À 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l'idée d'entrer enfin à l'université. Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu'elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de son père, sa bonne humeur s'évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s'attend à deux mois d'ennui et de solitude. Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d'enfance dans une situation plus qu'inattendue : dans le coma. 
Et elle s'attendait encore moins à ce qu'en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges... 

Le contexte de lecture

 Lecture dans le cadre de la sélection du PLIB 2018 et que je voulais faire depuis sa sortie : c'est chose faite et j'en suis ravie.

L'auteure

 Iman Eyitayo est comme son héroïne :  cosmopolite, avec une culture africaine, chinoise, française et canadienne. Un mélange hétéroclite qui donne à son récit une touche originale et fraîche
Iman a d'abord écrit une saga fantasy Cœur de Flammes une jeune fille, Aluna, qui n'aurait jamais due vivre selon les lois de son royaume va finalement jouer le rôle du grain de sable dans l'engrenage d'un monde sous le joug d'un tortionnaire.




La couverture du livre

La couverture donne le ton de cette histoire où voyage et magie sont fortement liées. Mais c'est surtout le résumé de la quatrième de couverture qui m'a le plus tenté.  Le choix de mêler magie chinoise ancestrale, croyances africaines et un certain pragmatisme à l'européenne m'a bien séduite

L'intrigue et les thématiques abordées

Un récit qui s'installe doucement et va monter crescendo
L'auteur laisse le temps au personnage principal de se créer, pour le lecteur,  avec son caractère, sa vie et ses ressentis avant de nous plonger dans le fantastique et un monde fantasy des plus étranges. J'aime le contraste entre le Bénin actuel, baignant dans une chaleur réconfortante et le monde prison où la magie est palpable et prend vie par l'écriture de signes chinois. 
La bataille finale sur le monde des âmes perdues est très réussie, j'ai tourné les pages retenant mon souffle. Surprise, comme l'héroïne des retournements de situations.

L'univers

 Le monde créé par l'auteure est assez original et j'aime la rencontre faite avec ses démons gardiens tous différents et reprenant les créatures du calendrier astrologiques chinois
Le développement des pouvoirs grâce à des formules magiques, de l'encre et du sang mêlé rejoint la grande tradition des romans fantasy pour notre plus grand plaisir. Les mots donnent vie grâce à leurs combinaisons avec les éléments naturels à des bouleversements climatiques, structurels ou l'apparition de créatures fantastiques. J'aime beaucoup cet univers dépaysant et riche. 

Le monde réel n'est pas en reste et l'auteur maîtrise bien les lois fort différentes qui régissent ses deux univers.

Les personnages

Les rencontres avec les divers personnages sont très bien travaillées. J'aime la façon dont leurs relations sont décrites. C'est un des points fort du roman.
Kanyin est un personnage complexe et réactif. Elle garde son sang froid dans des circonstances très déstabilisantes et elle se sert de toutes ses compétences pour aider son ami Jun, dans le coma. C'est une héroïne têtue et persévérante à la fois intellectuelle mais qui écoute également son instinct. Elle prend toute la place dans ce premier tome.

Jun se révèle peu à peu mais son rôle protecteur est d'emblée mis en avant alors que dans le monde réel son immobilité le rend inactif et laisse toute initiative à Kanyin.

Les habitants du refuge sont tous très bien dépeints dans leurs qualités et leurs travers, mais nous avons peu l'occasion de les appréhender car Kanyin voyage entre les deux mondes ce qui ne permet pas de créer du lien avec les personnages. 

J'aime particulièrement la relation de Kanyin et son père taciturne et très accaparé par son travail. Elle semble évoluer petit à petit, sans faire de bruit et les rapprocher sans dialogue.

Le style et l'écriture

L'écriture est fluide, les chapitres et les différents livres structurent bien le récit. C'est vivifiant et très agréable à suivre et bien sûr  on attend la suite car des rebondissements de dernière minute nous dévoile que la tension monte d'un cran et que Kanyin va devoir agir très vite. 
C'est donc sans hésitation que je lirai la suite des aventures de Kanyin pour découvrir cet univers fascinant


1 commentaire:

  1. Je connais Iman grâce à ses vidéos, mais je n'ai jamais lu ses livres. Cette histoire à l'air super, j'espère que le personnage dans le coma est bien traité. Je ne savais pas qu'elle avait écrit autant de livres, c'est super!

    RépondreSupprimer

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

Lames vives, livre 1 : Obédience #PLIB2020

Crédits : Mnémos 🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓   Lames vives, livre 1 : Obédience Ariel HOLZL Mnémos Naos octobre 2019...