dimanche 14 janvier 2018

Descender, tome 1 : Etoiles de métal


Robot Face on Google Robot Face on Google Robot Face on Google Robot Face on Google


Descender, tome 1

Etoiles de mEtal

Jeff LEMIRE

Dustin NGUYEN

Urban comics

indies

Janvier 2016

152 p,




Synopsis

Il y A dix ans, le Conglomerat Galactique unifie (rassemblant 9 planetes) subit une attaque majeure par les Moissonneurs (des robots gigantesques) qui se revoltent contre les Humains et autres creatures extraterrestres qui les exploitent. A la suite de cette bataille, les Moissonneurs se sont replies quelque part dans la galaxie et un « genocide » des robots a ete decretes. Tim 21, robot de compagnie capable d’empathie, rescape se reveille d’un sommeil de 10 ans et se retrouve au coeur de complots et de malversations.

Le contexte de lecture

decouverte de ce comics qui me tente depuis sa sortie, il ya deux ans. Il etait temps de se laisser tenter. C’est la splendide couverture et la thematique autour de l’intelligence artificielle qui m’ont attire.

Les auteurs

Les auteurs sont des pointures de comics de super-heros. Voici quelques uns de leur succes. Jeff Lemire est scenariste et illustrateur commeon peut le voir dans Green Arrow, sweet tooth,Jack Joseph, soudeur sous-marin, Black hammer.







Dustin nguyen a realise notamment les dessins et la colorisation de The Authority-Revolution et Little Gotham. 


 

Ils se tournent ici vers des personnages de science-fiction pure et une histoire inedite.


L’objet-livre

La maison d’edition urban comics propose des ouvrages de qualite : magnifique couverture rigide et soin apporte a la qualite du papier, a la couverture et aux extras en fin de tome. 
 
Les differentes couvertures non selectionnees sont proposees en fin d’ouvrage.



Cette saga comportera au final 5 tomes (dernier tome sorti aux Etats-unis janvier 2018).






Revenons a la couverture que j’adore : un enfant mi-homme, mi-robot, la tete levee vers les etoiles, dans la luminosite de la lune semble rever, les yeux grands ouverts.
Il ne m’en faut pas plus pour me plaire. 

On sent passer une emotion. 
 

Les fins de chapitres sont agrementees de magnifiques images mettant les personnages en valeur.




L’intrigue, L’univers cree et les thematiques abordees

Nous retrouvons un schema classique avec un survivant unique de son espece qui va essayer de comprendre ce qui a bien pu se passer pendant ses dix ans de sommeil. 

Dans ce premier tome Tim 21 subit les evenements, etant la cible de puissances qui se dechirent pour le posseder. Mais les bribes de souvenirs qu’il tente de sauvegarder nous en apprend un peu sur sa fonction et son empathie avec l’humanite. Cette naivete est un peu agacante mais logique.
 
Les auteurs ont su creer un univers cosmopolite d’extraterrestres et de robots en tout genre, tres coherent.

 J’aime l’apercu rapide que l’on a des differentes planetes abordees. Les vaisseaux spatiaux pour certains semblent faire reference a l’univers Star wars. 

 

Les personnages

Nous decouvrons une galerie de personnages humains, non humains et robots plus ou moins attachants, intrigants ou repoussants. 
 
J’aime beaucoup les deux robots amis de Tim 21 à savoir Bandit le chien robot, ou encore foreur, un robot bagarreur.

j’aime beaucoup la bande de mercenaires, destructeurs de robots, tous plus laids les uns que les autres comme les gnishiens, un peuple tortionnaire.






Mon ressenti

J’ai plonge tout de suite dans cette serie et j’ai accroche directement a l’univers et aux personnages. D’ou ma probable lecture prochaine des tomes suivants.

Une serie de science-fiction sur les derives de l’intelligence artificielle et la cybernetique qui semble plus que prometteuse. 





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

Lames vives, livre 1 : Obédience #PLIB2020

Crédits : Mnémos 🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓   Lames vives, livre 1 : Obédience Ariel HOLZL Mnémos Naos octobre 2019...