dimanche 14 janvier 2018

Un hiver en enfer


đŸ”«đŸ”Ș❄🌱






Un Hiver en enfer

Jo WITEK

Actes Sud

DoAdo

Août 2014


333 p.


L'histoire

Nous suivons le parcours chaotique d’Edward Barzac, adolescent de 15 ans, Ă  la suite d’Ă©vĂ©nements tragiques qui vont le mener aux portes de la folie.


Ma chronique

Le contexte de lecture


DĂ©couverte de ce roman jeunesse dans le cadre du Cold Winter Challenge, menu « stalactites ensanglantĂ©es ».


L’auteur -illustrateur


J’avais dĂ©couvert Jo Witek avec une hĂ©roĂŻne et surtout une histoire plus lĂ©gĂšre que Un Hiver en enfer : avec la sĂ©rie des Mentine.  






Mais aussi avec une histoire de manipulation, de cyberharcĂšlement dans Mauvaise connexion.



  Et Ă©galement, dans un registre plus lĂ©ger, j’ai lu : Un jour, j’irai chercher mon prince en skate.


Je souhaiterai découvrir de cette auteure Fille de ... et Trop tÎt.




"Edward avait compris que les individus ne naissent pas vierges d'histoire et que les nouveau-nĂ©s portent en leur sang le passĂ© de leurs parents, parfois mĂȘme de leurs aĂŻeux. Un manteau de soie, de fer ou de sang qu'il est bon de revĂȘtir ou de brĂ»ler pour se libĂ©rer des blessures des autres."

La couverture du livre


La couverture du livre nous plonge directement dans l’ambiance d’un thriller sanglant et glacial : avec cette empreinte dans la neige et le sang. 

De plus, le titre Ă©pouse les couleurs adĂ©quates : noir, rouge et bleu glacier.
 
La 4Ăšme de couverture et notamment le choix de l’extrait semble dĂ©voiler un huis clos familial pesant et empreint de folie. 

"Seul dans ce labyrinthe mortel et sans issue que les autres nomment famille. Un refuge sacré pour la plupart des gens, un enfer pour les autres."
 
Mise en page et typographie du texte


Le rĂ©cit est sĂ©parĂ© en deux parties dont les titres rĂ©sument parfaitement la relation d’Edward et de sa mĂšre : 
 
« I. Pas du tout »
« II. A la folie »

46 chapitres structurent cette histoire oĂč le lecteur lui-mĂȘme Ă  l’instar du personnage principal doute, se perd. 
 
Les chapitres courts favorisent une lecture haletante et addictive. 

On est impatient de comprendre, de dĂ©mĂȘler le vrai du faux et de sortir de cette atmosphĂšre lourde, menaçante. 

 "Le pire ennemi de l'homme du XXIĂšme siĂšcle Ă©tait l'empressement."


L’intrigue et les thĂ©matiques abordĂ©es


Un roman policier, un vĂ©ritable thriller psychologique qui s’attache Ă  montrer les relations tendues entre adolescents et adultes, mais aussi entre jeunes dans une relation de domination, de manipulation constante. 
 
L’amour est prĂ©sent heureusement mais l’impression gĂ©nĂ©rale est plutĂŽt nĂ©gative, dĂ©primante, dĂ©routante. 
 
Le harcĂšlement occupe une bonne partie du roman ainsi que l’addiction au monde virtuel (Ă©chappatoire Ă  une vie vidĂ©e de sens et d’amour), mais Ă©galement le suicide adolescent.
 
La folie est une autre thĂ©matique abordĂ©e comme une fragilitĂ© due Ă  un passĂ© tabou ou un manque d’amour. 

"Un homme pour marcher droit doit sentir ses pieds toucher terre. Tenir solidement sur ses jambes."

 
Les personnages


L’auteur rĂ©alise des portraits sans concession des adultes et des jeunes Ă©galement, sans les juger mais sans les Ă©pargner non plus.

Edward rĂ©vĂšle de nombreuses facettes et incarne les dĂ©rives adolescentes, Ă  un moment de la vie oĂč tout est exacerbĂ©, extrĂȘme. 
 
Paul-Thomas Barzac est une figure solaire du pĂšre, peu Ă©gratignĂ©e par l’auteur qui sert de pilier Ă  son fils. 
 
Rose Barzac, prĂ©sentĂ©e comme fragile psychologiquement, avec une difficultĂ© Ă  aimer criante pour son fils. 
 
L’agent de police Garideau est aussi un personnage fort de l’histoire, trĂšs logique et positif. 
 
J’aime Ă©galement beaucoup le personnage de HP, ami d’Edward qui Ă©volue tout au long de l’histoire et s’affirme. 
 
D’autres personnages secondaires apportent des nuances et permettent Ă  cette histoire de ne pas trancher, de ne pas ĂȘtre manichĂ©en dans le jugement des divers actes perpĂ©trĂ©s tout au long du rĂ©cit.


Mon ressenti

Beaucoup de tension, de suspense qui nous tiennent en haleine et une enquĂȘte emberlificotĂ©e et plausible qui procure un certain plaisir de lecture mĂȘlĂ© de frissons glacĂ©s Ă  de nombreux moments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...