samedi 6 janvier 2018

L'Elféméride, le grand légendaire des saisons : automne-hiver de Pierre DUBOIS et René HAUSMAN (2)

Snowflake on EmojiOne Snowflake on EmojiOne Snowflake on EmojiOne Snowflake on EmojiOne Snowflake on EmojiOne
L'Elféméride, le grand légendaire des saisons

automne-hiver
 
Pierre DUBOIS 
 
René HAUSMAN

Hoëbeke

Octobre 2013

192 p.


Un recueil de contes, herbier et bestiaire fantastiques 

sur l'automne et l'hiver où l'on retrouve le petit peuple

mêlé aux coutumes des hommes. 



Marie du Blé et saint-Nicolas
 

 


Pour le Cold Winter Challenge : je lis les mois de 

décembre, janvier et février, j'avais lu les précédents mois

pour le Pumpkin Autumn Challenge : critique ici.

 J'adore toujours autant me plonger dans ces contes et 


légendes et retrouver la plume très riche de Pierre

Dubois et les dessins excellents de feu René Hausman.  

Les histoires de sorcières maléfiques : Mère gel, reine des neiges et autres harpies givrées côtoient des récits de bonshommes bienfaisants : Saint-Nicholas, Babouchka et autres Père Noël.



La Reine des Avents
 
 

Père Janvier

Des contes de Noël magiques : 

 

" Noël pour certains viendrait du latin natalis : "naissance", du vieux cri de la joie de "Noël ! Noël !" saluant au Moyen Age un événement heureux...Ou, plus certainement, du gaulois noio, "nouveau", et de hel "soleil", le nouveau soleil, tant attendu par nos ancêtres assujettis par les froids et les ténèbres de l'hiver."

La bûche de Noël

La bûche de Noël (...) " elle personnifiait la vieille ogresse de l'hiver qui, durant son règne, avait avalé le soleil. La brûler, c'était libérer le soleil."
La Befana
Le Père Chalande
La Huldre


La Saint-Sylvestre

 Nous suivons les péripéties de fées et autres êtres féériques. 

 Nous découvrons les propriétés de certaines plantes permettant de confectionner les remèdes et les poisons inventés par mages et sorcières. Nous retrouvons, l'endive, le mimosa, le céleri ou encore l’hellébore, la jacinthe, le gui, le perce-neige, le camélia et l'ajonc.

 

 

 

 

 Les arbres et arbustes ne sont pas en reste pendant l'hiver : le houx, le sapin, l'if, le noisetier.



Les animaux représentant l'hiver sont ici le loup, le rouge-gorge, le coq, l'hermine, la mésange, le chat, le martin-pêcheur...



"Dès février quand il fait beau,

Galant Merle, Merlin Merlot

A Dame Merlette, par ses chansons, 

Commande des merletons."

"Jadis, beau merle était blanc de neige, des pattes au bec... 

Amoureux d'une merlette coquette qu'il espérait séduire en la couvrant de bijoux, il se faufila par une étroite fissure dans les cavernes sous la terre où les nains cachent leurs trésors. 

Comme il plongeait son bec dans les monceaux d'or, un dragon lui cracha soudain un bouquet de flammes et de fumées noires. Il parvint à s'en sauver de justesse, le plumage à jamais noirci. De l'aventure beau merle gagna malgré tout un bec d'or et l'amour de sa coquette merlette séduite par l'élégante livraie de jais et le riche éclat de son baiser."



Nous retrouvons l'origine de fêtes comme la Chandeleur, la galette, des Rois Mages et l’Épiphanie, la fête de la Saint- Sylvestre ou de la Saint-Valentin.

 

 On nous présente également l'origine du vent, du gel (avec les serviteurs de la Sorcière du froid : Petit Méchant Gel et Grand Méchant Gel, ou encore avec la Gelée, la Reine des Avents...) de la pluie et de la neige avec l'histoire de Marie au Blé par exemple. Tous ces récits sont menés de belle façon avec un beau phrasé, de la poésie et beaucoup de magie.


La pluie(...) " Laissons-la faire son travail, emplir les fossés, les mares et les gosiers de la Terre... Et si elle poursuit le passant sur les trottoirs, c'est pour mieux le ramener chez lui et l'écouter "tomber goutte à goutte, et faire chanter les toits". Car elle chante, murmure, berce, raconte les paysages secrets et les prodiges du ciel, les anges s'en abreuvent. Elle conduit en s'évaporant les rêves au paradis mêlée aux rayons du soleil, elle trouve l'arc-en-ciel, elle guérit les maux d'yeux, les laides peaux, garde la beauté..."


le vent

le gel

" On dit qu'avaler le premier flocon, 

c'est de la chance pour toute l'année." 

 

Cet ouvrage est une véritable encyclopédie empreinte de magie, de mystères et de sagesse populaire. 

 Je me suis régalée à la parcourir et j'y plongerai encore et encore, pour picorer deçà delà  un peu de magie de l'enfance...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

Lames vives, livre 1 : Obédience #PLIB2020

Crédits : Mnémos 🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓🩸⛓   Lames vives, livre 1 : Obédience Ariel HOLZL Mnémos Naos octobre 2019...