dimanche 13 octobre 2019

Jefferson


Crédits : Gallimard jeunesse
 🦔🦔🦔🦔
Jefferson
Jean-Claude Mourlevat
Antoine Ronzon (illustrations)
Gallimard jeunesse
mars 2018
272 p.


Le texte d'éditeur
Crédits : Gallimard jeunesse

La petite histoire

Nous déboulons dans la vie plutôt très tranquille jusqu'à présent du jeune hérisson Jefferson, féru de lecture et adepte de petit coin du feu pépère. Mais voilà, c'est sans compter sur le meurtre de son coiffeur M. Edgar, le blaireau dont il découvre le corps. Malheureusement pour lui, vu les circonstances, il est l'assassin désigné. Pour lui, il ne reste qu'une solution : la fuite...

Ce que je retiens de ce roman jeunesse...

 Nous entrons dans un monde où les animaux sont personnifiés, celui-ci côtoie notre société où les animaux sont des êtres inférieurs domestiqués ou élevés pour la plupart. L'auteur nous propose par le prisme d'une enquête policière une critique partisane de notre mode de vie notamment vis-à-vis de la consommation de viande. Il dénonce principalement l’abatage industriel qui bafoue l'éthique de la cause animale sur de nombreux points. En s'adressant aux jeunes, il cherche à les sensibiliser à la cause animale et aux conditions parfois extrêmes que l'industrie alimentaire engendre. C'est un roman engagé que l'on trouve sous une forme plutôt "distractive". 

En effet, l'histoire est bien menée avec cette enquête engagée par deux amis qui deviennent des détectives en herbe. On les suit avec plaisir dans leurs raisonnements et leur périple. 
Les dessins d'Antoine Rozon  sont très doux et réconfortants avec un crayonné aux effets de flouté agréables à l’œil. Le texte n'est pas exempt d'humour, bien au contraire autant dans les situations que es dialogues et relations entre les personnages. On s'attache bien vite à cet anti-héros qu'est Jefferson, un petit hérisson sans histoire un peu frileux vis-à-vis de l'aventure. La galerie de portraits est cocasse et tendre. 
dessin d'Antoine Rozon

Une enquête policière pour défendre la condition animale avec comme thème principal la solidarité
Les illustrations apportent de la douceur à cette histoire qui a une tonalité plutôt grave. J'ai bien aimé le déroulé de l'histoire mais ce n'est pas un coup de coeur ou d'émotion comme souvent avec les livres de Jean-Claude Mourlevat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...