mercredi 10 octobre 2018

Louis ou la fabrique d'un drôle de genre


©Tequi
 🌰☕🍂🍁


Titre : Louis ou la fabrique d'un drôle de genre
Autrice : Christine Voegel-Turenne
Maison d'édition : Tequi
Date d'édition : Novembre 2015
Nombre de pages : 245
ISBN : 9782740319000

La petite histoire

En l'an 240 de la Nouvelle Ère, grâce à l'avancée des biotechnologies, l'homme a réussi à soumettre la nature à ses désirs. Au seuil d'un transhumanisme qui se fait de plus en plus officiel, l'obscure ligue Émeraude menace cette nouvelle liberté, et nul ne sait jusqu'où elle peut aller...

Louis, fabriqué comme le pur fruit de ces nouvelles normes, porte fièrement à l'âge de sa maturité sa filiation multiple. Malgré les déterminismes, la rencontre d'étranges personnages - le vieux sage Adrien ou l'énigmatique Alex - suscite en lui bien des interrogations et réveille son intelligence. Avec sa demi-sœur Lucie, il décide de partir à la recherche de ses origines et de son identité profonde.


Le contexte de lecture

Merci à la maison d'édition Tequi pour l'envoi de ce roman et à l'opération Masse critique Babelio. Ce fut une agréable surprise : j'ai trouvé l'approche d'anticipation assez originale. 



Mon avis

  Nous suivons la venue au monde de Louis : progéniture née à la suite de la demande de deux homosexuels auprès d'une firme de reproduction recensant dans leurs fichiers des listes de géniteurs et de mères porteuses. 
Dans ce monde futuriste (peu éloigné dans le temps du notre), la loi autorise de nombreuses manipulations génétiques et d'embryons pour satisfaire les futurs parents, elle érige également en loi l'égalité des genres et le choix de son identité sexuelle.
Ce qui au premier abord semble un progrès est ici montré comme un risque de perte d'identité et surtout de liberté. L'intérêt commercial pour le trafic des naissances et adoptions est ici dénoncé dans son immoralité et l'immonde marchandisation de l'humain.
Cette réflexion à la fois sur la parentalité et la notion de genre au combien sujets sensibles est poussée et bien structurée et nuancée. Peut-être trop
scientifique ou ordonné par moment ce qui ne permet pas de s'attacher affectivement aux personnages. C'est le point noir de cette histoire somme toute très bien amenée avec des points de vue originaux comme les inserts de journaux de bord prénatals sur le ressenti des fœtus, par exemple. 


Ce que je retiens de ce livre


Un roman d'anticipation qui interroge sur la notion de genre, sur l'identité, l'adoption et la marchandisation des corps, sur la parentalité, l'importance de connaître ses origines

Roman fouillé et qui oblige à la réflexion sur des sujets d'actualité. 
Bémol, je n'ai pas su m'attacher aux personnages : un poil trop didactique pour moi. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

WOMBS, tome 1 de Yumiko Shirai

   WOMBS, tome 1 Yumiko Shirai Akata 256 p. mars 2021 ISBN : 9782369747826     Lecture dans le cadre de la masse critique de @babelio_ . Me...